SDF : Tsôly tire sa révérence



Jacaranda
Tsôly, lors du concert qu’il a donné avec SDF  au Paprika.
Tsôly, lors du concert qu’il a donné avec SDF au Paprika.

Le membre fondateur du groupe SDF s’en est allé hier, à seulement 38 ans. Le chanteur a laissé derrière lui une femme et deux filles.

Parti trop tôt ! Ratovondrahona Liantsoa Rado, plus connu sous le nom de Tsôly s’en est allé soudainement. Ce membre fondateur de SDF n’a effectivement que 38 ans.

« Tsôly, Rhynz et moi-même vivions dans le même quartier, à Analamahitsy. Et puis, lui et moi étions dans le même établissement », se souvient Silo. Partageant la même passion pour la bonne musique, les trois compères décident de former leur propre groupe. Ils se lancent alors dans une nouvelle aventure : SDF (Simple Defiance of Fancy). Domy (batteur), Tala et Seta (saxo) les rejoignent par la suite. Cette formule de SDF dure 2 ans. Puis, Domy et Tala partent à l’étranger. Padi et Pana intègrent donc à leur tour SDF, pour former un autre groove que le funk. De 1991 à 1994, SDF navigue de salle en salle : Ccac, CGM, Roxy, Hilton Madagascar, théâtre de verdure d’Antsahamanitra, sans oublier les prestations au sein des écoles. En décembre 1993, le groupe sort son premier album « Mifandamoro ». Un album qui concrétise le rêve des trois amis d’enfance. En 1994, Tsôly décide cependant d’arrêter la musique pour se consacrer au marketing. Ne pouvant se tenir loin de cette passion qui l’a toujours animé, le chanteur de SDF revient toutefois à ses premières amours. « Il est revenu dans la musique mais en tant que spécialiste de comm. En fait, c’est lui qui s’est occupé de la communication de rimorimo en 2000, avec son agence de communication : Symbol. Il a réalisé deux de mes clips. Il avait du talent, je dirai même qu’il est brillant côté marketing et images », toujours d’après l’auteur de « Anjeliko ». L’année dernière, il est également revenu sur le devant de la scène. Avec Silo, Teta et tous les autres, ils ont reformé SDF le temps d’un concert. Concert qui aura été le dernier de sa courte carrière. Ce membre du groupe Maxi (qu’il formait autrefois avec Mbolatiana, Christophe et Tovo J’hay) a laissé derrière lui une femme et deux filles. Nous leur adressons nos sincères condoléances !

Mahetsaka

Share This Post