Concert au Coliséum : Ambondrona relève le défi !



Jacaranda
Ambondrona. (Photo : Kelly)
Ambondrona. (Photo : Kelly)

Rares sont les artistes qui ont osé s’y aventurer… seuls. Réunir 30 000 personnes relève en effet d’un grand exploit mais Ambondrona tente l’aventure, qui plus est, avec une nouvelle formule.

Ambondrona autrement ! Choristes, sections percussives, orchestres philharmoniques, un groupe œuvrant dans le « vakodrazana »… Rien de tout ça ne sonne rock et encore moins pop. A vrai dire, rien de tout ça ne fait penser à Ambondrona. Et pourtant, ils vont tous accompagner la bande pour le concert qu’elle va donner au Coliseum le 6 avril. Absents de la scène tananarivienne depuis des mois, Beranto et ses compagnons de scène ont pensé à un autre concept.  Inédit, très innovant, il n’est cependant pas sûr que les inconditionnels vont y adhérer mais… qui ne tente rien n’a rien. Ambondrona se prépare  en effet à donner l’un des plus grands concerts jamais proposé par aucun groupe malgache jusqu’à présent. Le pari est d’autant plus risqué vu que le concert se tient au Coliseum qui, rappelons-le, a une capacité d’accueil de 30 000 personnes.

Inédit. Ils ne seront pas moins d’une soixantaine de personnes sur scène, techniciens y compris. « Nous avons pensé qu’il serait intéressant d’essayer une nouvelle formule. L’arrangement de quelques-unes de nos chansons, celles que nous jouerons avec nos guests, sera donc revu. Et puis, vous savez, quand vous vous produisez à Antsahamanitra, au Carlton ou au Palais, vous pouvez tout contrôler de là où vous êtes et remplir la scène mais avec un endroit aussi grand que le Coliseum, ce n’est pas du tout évident », explique Beranto.  La sonorisation et la lumière seront ainsi confiées à plusieurs professionnels. « Nous travaillerons en collaboration avec miRitsoka, Titane et Do sol ». En attendant de découvrir ce concert inédit au Coliseum, Ambondrona prévoit de donner deux prestations au Paprika, le 7 et le 8 mars. Les fans du groupe peuvent également s’attendre à voir sur scène son idole. Avant de s’envoler pour la France et les Etats-Unis, le groupe prévoit de tourner en régions, toujours pour faire connaître « Havaoziko », l’album sorti l’année dernière.
Mahetsaka

Share This Post