Trio inédit : Ça va groover avec Christelle Ratri et Cie!



Jacaranda
Christelle Ratri, une artiste à suivre de près.
Christelle Ratri, une artiste à suivre de près.

Les mélomanes n’ont plus que son nom à la bouche. Une femme qui se met derrière une basse, c’est plutôt rare. Et sa dernière prestation au Hall de la Gare en a marqué plus d’un. Ce soir, elle sera sur scène avec son grand frère et Sitraka Ranaivosoa pour de la bonne musique à volonté.

Vous avez dit prodige ? Les uns l’aiment pour son look déjanté. D’autres sont sous le charme parce qu’elle joue d’un instrument généralement destiné aux hommes. Si la plupart des femmes se contentent en effet de s’en tenir à leur rôle de femme et de rester derrière un micro ou au mieux, jouent du piano, Christelle Ratri, elle est tombée en amour pour une… quatre cordes. Atypique pour une jeune femme ! Mais une fois lancée, celle qui est désormais la bassiste attitrée de Mafonja ne s’est plus arrêtée. A peine 20 ans, Christelle Ratri a déjà tout d’une grande star…  C’est l’Esperanza Spalding malgache ou mieux, Jaco Pastorius version féminine. Quand elle n’est pas aux côtés de mafonja, elle parcourt les scènes avec son grand frère car pour eux, la musique se joue en famille. Andry Mika Benhkeli, lui aussi est un virtuose. Ses nombreuses collaborations avec de nombreux artistes de renom comme Arison Vonjy ou Fanja Andriamantena en témoignent. Ce soir accompagnés de Sitraka Andriamora Ranaivosoa à la batterie, la petite sœur et le grand frère vont investir La Suite 101 Antaninarenina. Ayant déjà été ensemble sur une même scène

Share This Post