« Tohi-vakana » : La relève à l’œuvre !



Jacaranda

Les perles (vakana)? Un simple accessoire de mode, diront certains. Au-delà de cette fonction, elles ont cependant une autre signification plus lourde de sens dans les pratiques sociales, du moins selon le point de vue d’Hemerson, Rfaral et Richard Razafindrakoto (décédé). Pendant des années, ces trois artistes plasticiens ont travaillé sur les perles, sur différents supports artistiques véhiculant des concepts socioculturels. Est même née en 2006 « Elabakana glissement perpétuel ». Dans un esprit de continuité, Hermerson et Rfaral ont organisé « Tohi-vakana », une expo dont les auteurs sont leurs disciples. Le couple a en effet préparé la relève et a initié ses apprentis à un travail de création basé sur les « vakana » et leurs significations. Annick Sedson, l’une des participantes de mieux nous éclairer : « Elles symbolisent la recherche de l’entité et de l’unité, dans les pratiques liées à la vie et à l’individu. Mon œuvre par exemple est axée sur le « Mpanjaka ben’ny tany » qui sous-entend la sacralité, la pureté ». Li Andrianasolo, lui a choisi le « Vola-tsinana » et « Fenomanana » pour en faire un tableau diptyque. 15 autres participants exposent également leurs premières œuvres à l’IKM Antsahavola, auprès de celui de leurs professeurs… jusqu’au 27 mars prochain.
Mahetsaka

Share This Post