OMDA an-XXX : Bilans et projets pour les années à venir

Les artistes ont été présents lors de la célébration du 30e anniversaire de l’omda.
Les artistes ont été présents lors de la célébration du 30e anniversaire de l’omda.

L’Office malagasy des droits d’auteur célébrait hier au Cercle des cheminots Antanimena ses trente ans. L’occasion pour son directeur de faire part des réalisations et des projets de cette institution.

Revendiquer les droits d’auteur ! C’est l’un des attributs principaux de l’OMDA depuis trente ans. Une mission pas toujours facile mais que l’Office malagasy des droits d’auteur s’efforce d’exercer avec tout le professionnalisme possible. A l’occasion de la célébration du 30e anniversaire de cette institution au Cercle des Cheminots Antanimena hier, son Directeur Général  Haja Ranjarivo s’est exprimé : « Il nous est souvent très difficile de recueillir les droits d’auteur, surtout auprès des organisateurs de spectacle. Il faut cependant rappeler que c’est le salaire différé de l’auteur. Pour faciliter notre travail et faire connaître la mission principale de l’Omda, nous avons donc axé nos efforts sur la sensibilisation ».  Au fil des années, des agences ont également été mises en place en provinces. « Très récemment, nous avons pu revendiquer les droits d’auteur auprès des compagnies aériennes, des opérateurs téléphoniques et des cybercafés, puisqu’ils utilisent  les œuvres d’artistes malgaches », d’après toujours le même responsable. Les prochaines étapes ? « Elles consistent à mettre en place une copie privée et des lois sur les producteurs et les interprètes ». Projets que l’OMDA compte réaliser dans une durée de deux ans.
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication