Hip hop : Le rap contestataire mis en avant !

Jacaranda

Le rap contestataire ? Un genre méconnu mais qu’il faudrait mettre en avant. C’est du moins l’avis des membres du label Archi-teck. Samedi dernier, ils ont donc organisé « Hevitra sy Hetsika » pour promouvoir le rap engagé et le rap conscient, développant d’une part le texte engagé et d’une autre, un texte de réflexion. « Nous avons choisi le titre « Hevitra sy Hetsika » pour concrétiser un projet. A cet effet, nous avons rejoint la définition du Hip Hop de KRS ONE, pour qui le HIP est synonyme de ‘knowledge’ (connaissance) et le HOP « movement » (mouvement). Nos motivations ? Conscientiser les jeunes, face aux problèmes actuels, élargir le champ d’investigation des rappeurs qui donnent de l’importance à l’éducation à travers leurs textes, faire renaître les anciens rappeurs et promouvoir les nouveaux rappeurs adeptes du rap contestataire ». La première édition du « Hevitra sy Hetsika » a eu lieu au Jao’s Pub Ambohipo, le 29 mars dernier. Le  groupe Archi-teck et des précurseurs du rap contestataire comme Takodah et Ngahb  ont également été du rendez-vous. Une deuxième édition est déjà en gestation.

Mahetsaka

Share This Post