Lutte contre la drépanocytose : Les rappeurs s’engagent !

Jiol’Ambups, parmi les artistes à l’affiche de « Zaza rap saina ».
Jiol’Ambups, parmi les artistes à l’affiche de « Zaza rap saina ».

Chanter pour divertir oui, mais mettre son talent au service d’une bonne cause, c’est encore mieux ! A travers le festival de hip hop qui se tiendra à Antsahamanitra ce dimanche 22 juin, Zaza rap taiza fait d’une pierre deux coups. Il promeut à la fois une culture urbaine en plein essor et fait part de son engagement dans la lutte contre la drépanocytose. « Signifiant littéralement enfant élevé par la musique rap et représentant une génération qui a grandi entre les années 80 et 90 et qui a connu la montée de ce nouveau mouvement culturel et créatif, Zaza rap taiza souhaite contribuer, à travers la musique, à l’éducation de la jeunesse malgache qui représente 60 % de la population. Grâce à ce concert, le hip-hop servira également de plate-forme de sensibilisation à l’égard de la lutte contre la drépanocytose à Madagascar. Cette maladie est la troisième cause de mortalité infantile dans le monde ». Le temps d’un concert, Kougar, Psykopasy, Martiora freedom, Karnaz, Joudass, Dadla Ben J et Jiolamb’ups vont donc mettre leur voix au même diapason pour cette même cause qu’ils défendent.
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication