Quizz’n bio : Une téléréalité culinaire pour trouver le meilleur chef

Jacaranda
Lala Robline, Directeur de la SEH entouré de ses partenaires lors de la conférence de presse de présentation de « Quizz’in bio ». Photo : Kelly
Lala Robline, Directeur de la SEH entouré de ses partenaires lors de la conférence de presse de présentation de « Quizz’in bio ». Photo : Kelly

A l’initiative de la Société d’Exploitation Hôtelière, ce concours récompensera la cuisine la plus audacieuse mais aussi la plus minutieuse. Pendant plus d’un mois, les chefs en herbe vont devoir convaincre le public et un jury sélectionné sur le volet.

Une téléréalité culinaire, c’est l’idée qu’a eu la SEH ou Société d’Exploitation Hôtelière. Les amateurs de cuisine et les chefs cuisinier en herbe, il y en a des tas. Et ils ne demandent qu’à être découverts. Dans cette optique et pour la promotion de ses produits, la SEH a donc eu la bonne idée d’organiser un concours culinaire pour trouver la perle rare. Il sera diffusé sur une chaîne locale. Lala Robline, Directeur de la SEH d’affirmer : « Elle sera transmise sur Ma-tv mais tous les Malgaches pourront voir l’émission puisque Ma-tv peut également être captée sur CANAL+ ». Intitulé « Quizz’in bio », cet évènement se tiendra du 16 novembre au 24 décembre sur plusieurs sites. La même responsable de préciser « Notre société regroupe quatre complexes hôteliers dont le Combava, l’Auberge de la Ferme d’Ivato et deux autres. Tous les épreuves s’y dérouleront ».
Etapes. Les inscriptions seront ouvertes à partir du  20 octobre. « Seuls les amateurs ont le droit d’y participer », précise l’assistant communication de la SEH. Après les sélections, 50 candidats seulement vont passer aux étapes suivantes. De cette cinquantaine de participants, il n’en restera que 25. « Ils vont ensuite devoir se battre pour avoir la clé du Chalet. A l’issue de cette épreuve, les concurrents restants vont en effet avoir droit à une semaine de formation ». Seuls les meilleurs seront retenus pour la demi-finale. « Les quatre derniers candidats vont devoir donner leur maximum et prouver qu’ils méritent d’être là. Et pour cela, que de mieux que de les mettre dans une situation réelle. Ils auront en effet à servir 60 couverts au minimum. Les finalistes, quant à eux, auront à servir 150 couverts, voire plus ». Le lauréat de ce concours gagnera son fonds de commerce pour démarrer son activité dans le domaine de la cuisine. Le jury, il faut le noter, sera sélectionné en fonction de chaque thème imposé aux candidats. Le public aura également son mot à dire à travers le voting par sms.
Mahetsaka

Share This Post