« La Teinturerie » : Un festival d’art urbain en guise d’ouverture !

Jacaranda
Moajia sera à l’affiche de ce festival d’art urbain à « La Teinturerie ».
Moajia sera à l’affiche de ce festival d’art urbain à « La Teinturerie ».

Le nouvel espace d’arts visuels d’Ampasanimalo ouvrira ses portes ce vendredi. Un festival d’art urbain mêlant musique, danse, peinture et cirque, sera au menu pour ses premiers jours.
Ouverture en grande pompe ! « La teinturerie », cette ancienne blanchisserie, relookée et baptisée lieu d’exposition, de résidence de création et de collaborations artistiques, connaîtra des premiers jours très festifs. Les 3, 4 et 5 octobre plusieurs artistes issus de divers milieux culturels vont en effet se relayer dans ce nouvel espace d’arts visuels pour donner déjà un aperçu des activités qui vont s’y tenir. Peinture, danse et musique et cirque seront au menu. Des noms connus et reconnus dans le milieu de la peinture comme Tahina Rakotoarivony, Donn, Eric Rakoto, Andry Anjoanina, DAndr, Sexy expédition yéyé, Taka et Njaka vont y présenter leurs œuvres. Des artistes venus d’Afrique du Sud, venus spécialement pour l’occasion vont également dévoiler leurs tableaux. « Ils seront 10 artistes sud-africains en tout : Kadiatou Diallo, Burning museum, Jarrett Erasmus, Conor Ralphs, Alexia Webster, Jack Fox, Buntu Fihla, Ledelle Moe, Freddy Sam et Faith 47 ». Des groupes ayant souvent collaboré avec l’Is’art Galerie seront eux aussi de la partie. Moajia, qui s’est fait rare ces derniers temps ne manquera pas au rendez-vous. Le rock et le jazz seront au menu avec Angaroa, Rado Manantsoa. Au grand bonheur de ses inconditionnels, Olombelo Ricky sera lui aussi du voyage. Aléa des possibles, les compagnies Ariry et Asara quant à eux, vont éblouir les invités avec des chorégraphies et des numéros de cirque travaillés depuis des mois. Promouvoir les arts visuels sur le territoire malgache, favoriser les collaborations entre les artistes et les médias, les scientifiques, le public et leur offrir les moyens d’apprendre et de s’enrichir auprès d’autres artistes internationaux ayant eu accès à des écoles d’art, valoriser le rôle social et politique des artistes, créer, exposer, performer, échanger. Telles sont les missions auxquelles va être investi ce nouveau lieu pour les arts visuels, qui ouvrira ses portes ce vendredi 3 octobre.
Mahetsaka

Share This Post