« Festival Mitsaka » : C’est parti pour la septième édition !

L’ouverture de l’édition 2014 a également été aussi festive que celle de 2013.
L’ouverture de l’édition 2014 a également été aussi festive que celle de 2013.

L’édition 2014 a été lancée vendredi dernier. Une centaine de danseurs issue des quatre coins de la Grande Ile, mais également des quatre coins du monde vont honorer l’évènement.

La septième édition du festival de danse Mitsaka est lancée ! Du hip hop au break dance, de la danse urbaine à la traditionnelle, tous les genres sont représentés. Tahala compagnie, Cie My crew en danse contemporaine, Kurane en hip hop, B Dihy en break dance, Evolution en dance urbaine, Raider en raid bike. La danse fusion sera également au programme. Street dihy, Amazing, Cat’s team et Dih’’araik seront donc du rendez-vous pour défendre le genre dans lequel ils évoluent. La capoeira de Madagascar figure aussi parmi les groupes à l’affiche. La danse traditionnelle ne sera pas en reste. Avec des chorégraphes issues des districts de Brickaville, Vatomandry et de Foulpointe, on ne risque pas de s’ennuyer. Les compagnies Rary, Judith, Marco, Bakomanga, le tambour afro-brésilien de Tuléar ainsi que Zolobe répondront eux aussi présents. Pour cette édition 2014, ce ne seront pas seulement les compagnies originaires de la Grande Ile qui seront à l’affiche. Les organisateurs ont fait en sorte d’inviter le maximum de compagnies issues des quatre coins du monde pour motiver encore plus les participants et les inciter à se surpasser. Jean Renat de Maurice, la compagnie AléAA de la Réunion, des danseurs traditionnels de l’université de Djakarta Indonésie, la compagnie MALKA de France, des troupes de la ville Ningbow et de Canton (Chine) montreront leur savoir-faire et partageront leurs expériences avec le public et les danseurs malgaches. Toutes les manifestations, pour cette septième édition vont se tenir sur l’avenue de l’indépendance de Tamatave, à la place Bien Aimée et au complexe Hôtelier le Bateau ivre pour les spectacles gratuits.  Le festival Mitsaka c’est la danse dans tous ses états, à Toamasina et à Mahavelona Foulpointe jusqu’au 16 novembre !
Jean-Claude Steve

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication