Mois de la photo : Les expos off, de l’Hôtel du Louvre au Chilloutcafé

Jacaranda
Une des œuvres de Masy Andriantsoa, exposée dans le cadre du mois de la photo.
Une des œuvres de Masy Andriantsoa, exposée dans le cadre du mois de la photo.

Ils sont connus, reconnus, sollicités mais avant tout, ce sont des passionnés et dans le cadre du mois de la photo, ils vont dévoiler au public le fruit de leur travail à travers des expos off.
Intrigué par les tatouages traditionnels et la coiffure des femmes Tanôsy, Masy Andriantsoa a tenu absolument à faire découvrir ses images. Une aubaine pour les amateurs et ceux qui n’ont pas l’occasion de voyager souvent. A travers son expo à l’Hôtel du Louvre Antaninarenina, le numéro un d’Ymagoo va présenter des femmes avec des tatouages et des coiffures qui ne sont pas simplement portés pour se singulariser mais qui sont tout aussi significatifs les uns que les autres. Chaque photo sera d’ailleurs accompagnée de petites notes explicatives pour permettre au visiteur de mieux s’imprégner du point de vue du photographe et de la culture de la région Anosy.
Onja Andrianiaina Ramarokoto, quant à lui, va présenter « Traits voisins » au Rova Hôtel Isoraka à partir de ce samedi 22 novembre. Les photos du collectif « She photography » s’ajouteront à celles de Onja à partir du 26 novembre. Composé de six femmes photographes, ayant chacune son propre style, « She photography », à travers « A corps », veut mettre en avant sa vision du corps humain, l’accord et l’alchimie entre elles six. S’étant associé à cette manifestation annuelle dédiée à la photo, le Chilloutcafé a par contre accueilli, dans ses locaux, depuis le 19 novembre « Landimilahy ». Une expo regroupant le travail de cinq photographes qui ont choisi un thème libre et où chacun a travaillé son propre style. Dans cette liberté, ils invitent le public à la liberté d’interprétation.
Mahetsaka

Telma Fibre Vibe

Share This Post