Malagasy Gospel : En Espagne pour sa dixième tournée internationale !

Jacaranda
Harris avec la chorale Malagasy Gospel.
Harris avec la chorale Malagasy Gospel.

Mercredi dernier, la chorale Malagasy Gospel de l’ONG Bel Avenir s’est rendue en Espagne pour sa dixième tournée internationale. Elle se produira dans 18 villes en Espagne et donnera aussi un concert en Andorre.

La Malagasy Gospel s’en est allée pour sa tournée en Espagne avec un répertoire de chansons traditionnelles malgaches, des chansons en espagnol, en anglais et en swahili. De quoi se faire comprendre par tout le monde. Elle a commencé hier ses premières représentations à Toledo et enchaînera par une vingtaine d’autres villes telles que Madrid, Barcelone, Tarragona, Sevilla, Ciudad Real, Oviedo, Almeria et Granada.
La chorale Malagasy Gospel s’est déjà rendue en Espagne, en France, en Suisse, et en Andorre durant ses anciennes tournées. La tournée actuelle a été organisée pour fêter le 20e anniversaire du réseau Agua de Coco dont l’ONG Bel Avenir fait partie. Ce réseau est une plate-forme internationale, formée par des ONG de différents pays, qui travaille en coordination pour l’amélioration de la qualité de vie des personnes défavorisées dans les pays en voie de développement et pour promouvoir la solidarité internationale.

Les meilleurs en tournée. Toute l’année, ce sont plus d’une centaine de jeunes filles et trois jeunes hommes non-voyants qui chaque semaine viennent apprendre à chanter au Centre d’Art et Musique de l’ONG Bel Avenir à Tuléar. Cependant, une sélection se fait au niveau de la qualité vocale et de la bonne assiduité scolaire des enfants pour la participation aux tournées internationales. Cette fois-ci, ce sont 23 jeunes filles et la voix exceptionnelle du jeune garçon non-voyant Harris qui sont partis pour la tournée. Toutes les choristes sont issues des quartiers défavorisés de Tuléar et intègrent les projets éducatifs et sociaux de l’ONG Bel Avenir. A l’origine, ces jeunes filles, pour la plupart originaires du quartier d’Ankalika, étaient soumises au travail infantile dans les exploitations de sel de la zone. Aujourd’hui, ces enfants sont scolarisés à l’École des Salines de l’ONG Bel Avenir et bénéficient d’une éducation de qualité.
Mahetsaka

Share This Post