« Ny Voanio » au Ccesca : Comme au bon vieux temps !

Jacaranda
Clarisse et ses sœurs partageant la scène avec la relève. (Photo : Kelly)
Clarisse et ses sœurs partageant la scène avec la relève. (Photo : Kelly)

Clarisse et ses sœurs ont investi le Ccesca hier. Des retrouvailles qui ont replongé leurs inconditionnels dans les années 60.

Cinquante ans se sont écoulés depuis la première diffusion de « Je ne peux pas t’oublier ». On avait pourtant l’impression que ce titre était encore numéro un des hits. Aux yeux de tout ce beau monde venu au Ccesca hier, c’était comme si le temps s’était figé, comme si Clarisse et ses sœurs étaient restées ces jeunes femmes qui ont séduit les adolescents des années 60. Il faut dire que sur scène, les sœurs ont su garder leur enthousiasme et leur bonne humeur. Les années semblaient d’autant plus n’avoir pas altéré leur capacité vocale. Dès les premières notes, les premières chansons, la barrière qui sépare « Ny Voanio » du public est donc levée. Les longues années d’absence sont vite oubliées. Nostalgique, le public se laisse d’ailleurs volontairement séduire, et replonge dans les années 60 avec son idole. « Je ne peux pas t’oublier », « Nahoana » ou encore « Bazarikely » sont repris en chœur et avec entrain. Avec leurs robes de gala et leurs nœuds papillons, les invités, notamment Abel Ratsimba et Voahirana, les Frères Arthur, Jean Andriamanantena et Julie, Lisa &Raseta, Mamimbahiny et Emma Raza n’ont pas démérité. La relève était également du rendez-vous, partageant la scène avec ses aînées. D’ailleurs, pour la célébration du cinquantième anniversaire qui sera entamée en 2015 dans la Capitale, Clarisse et ses sœurs pensent lui passer le flambeau. Une bonne nouvelle pour les inconditionnels de « Ny Voanio » ! Cela signifierait en effet que les grands succès du groupe ne seront pas relégués au souvenir et continueront à les bercer au fil des années.
Mahetsaka

Telma Fibre Vibe

Share This Post