Gangstabab, mpikabary », slameur et poète

Jacaranda

Quand on évoque le nom de Gangstabab, c’est le qualificatif de « phénomène » qui vient tout de suite aux lèvres. « Hanambady aho » tiré de son deuxième album « Aviava  » fait l’unanimité et provoque le « buzz » un peu partout. Les tout petits, les adolescents et les adultes fredonnent les paroles de ce dialogue entre un père et sa fille. C’est donc à raison que le ministère de la Jeunesse a demandé à l’artiste de réécrire sa chanson pour éduquer les jeunes et en faire « Tsy hanambady aho ».

Gangstabab est ce jeune « mpikabary » qui a décidé de moderniser un art oratoire millénaire pour le mettre au niveau de la population. Le succès qu’il rencontre depuis son irruption dans le monde de la chanson, montre qu’il a atteint son objectif. Il est devenu slameur, mais il utilise des « hainteny » et des proverbes comme les « mpikabary ». Il est poète, car les mots qu’il utilise suivent la cadence d’un poème. Il aurait pu se contenter de sortir un album, il a décidé de monter sur scène. Et le public est conquis par sa verve et son charme. L’année 2014 est celle du triomphe de ce jeune homme. Il devrait continuer sur sa lancée en 2015.

Blueline Air Fiber

Share This Post