World music : Zazaraha à la conquête de Fianarantsoa

Jacaranda
Zazaraha, à la conquête de sa ville natale.
Zazaraha, à la conquête de sa ville natale.

Rija et ses compagnons vont enfin partir à la conquête des mélomanes de leur ville d’origine. Ils présenteront « B dia B… » au Zomatel ce soir.

Nul, dit-on, n’est prophète en son pays ! Zazaraha espère pourtant faire exception. Autrement dit, il compte conquérir les amateurs de world music à Fianarantsoa, ville dont sont originaires tous les membres, et devenir la fierté de la Haute Matsiatra. Ce jour, Rija et ses amis feront donc face aux amoureux de bonne musique de leur ville natale… au Zomatel à 19h. Au menu, tous les titres composant « B dia B… », album sorti il y a quelques mois et qui a déjà conquis les mélomanes de la Capitale. En octobre, Rija et ses amis se sont en effet enfin décidés à faire le grand saut et ont sorti leur premier opus. Car pour vraiment se prétendre être un artiste reconnu sur la scène nationale, il faut d’abord passer par la Capitale et faire ses preuves. Certains, dès les premiers coups, réussissent et se placent au top des hits durant des mois, des années même. D’autres, malheureusement ne se font même pas remarquer. A la fin de leur prestation, on ne se souviendra même plus du nom de leur groupe. La plupart, sinon toutes les grandes vedettes sont passées par là. Les gars de Zazaraha ont eux aussi suivi le même chemin. Et ils ont réussi leur test, du moins à Tana. Aujourd’hui, ils s’apprêtent à rééditer le même exploit à Fianarantsoa.
Pour rappel, Zazaraha a été formé il y a 17 ans. Après leurs études, les membres ont suivi des chemins différents. En 2004, Zazaraha est en suspens. Dix ans plus tard, ils décident de reprendre les choses là où ils les ont laissées. Naît alors « B dia B… ». Un premier album qui aborde les faits d’actualité, l’amour de la patrie, de la nature, entre deux personnes… bref, l’amour sous toutes les coutures. Des chansons qui rappellent la brousse avec un soupçon de funk, de reggae ou encore de rock. Mélange qui a séduit les Tananariviens et qui, espérons pour Zazaraha, charmera également les Fianarois.
Mahetsaka

Telma Fibre Vibe

Share This Post