Hommage à Jacquis : La voix d’une merveilleuse soliste s’est tue

Jacaranda

JacquisOn la reconnaissait  à sa voix douce aussi bien dans le groupe Antsan’ny Trinite Masina que dans la chorale « Feon’Anjomara Vaovao de l’EKAR  Kristy Mpanjaka – Manjakaray dans lesquels elle a su donner à fond son talent à Dieu.

Elle est décédée dans une Clinique de la Capitale le 26 janvier dernier en accouchant son quatrième enfant qui n’a pas pu être sauvé non plus. Partie trop tôt, à l’âge de 36 ans, pour un monde meilleur qu’elle a toujours désiré, tous ceux qui l’ont connue pleurent son départ brusque. Jacquis, c’est la grande sœur pour les jeunes, une amie et confidente pour les autres, un coach pour les groupes où elle évoluait, mais aussi  pour d’autres chœurs. Elle a consacré sa vie à l’évangélisation. Ses amis témoignent : “Ni la pluie ni le vent ne l’arrêtait quand elle avait une mission à remplir. Avec son mari et ses trois enfants encore en bas âge, elle partait faire sa mission dans différentes paroisses, les « fokontany ». Même avec son gros ventre, elle continuait à chanter, à faire des séances de répétition”.  Convaincue de sa mission, elle ne connaissait pas la fatigue et se disait que l’évangélisation devait se faire non seulement dans l’église mais aussi en dehors. Combien de jeunes ont été reconduits à l’église après le passage de la chorale Feon’Anjomara Vaovao dans leur quartier? Couple bien assorti, Jacquis et Rina son mari s’étaient dévoués à faire de leur vie de famille un exemple pour témoigner de la vie chrétienne. La Paroisse Kristy Mpanjaka – Manjakaray  pleure son enfant. Beaucoup de paroissiens, religieux, amis, connaissances sont venus lui rendre un dernier hommage à l’EKAR Manjakaray. Tout le monde se souvient du  visage souriant, de cette gentille jeune femme qui a tant aimé sa famille, ses amis, ses collègues.  Partie, elle reste parmi nous à travers ces louanges matinales sur les ondes de la Radio Don Bosco, telles “Ianao ry Maria Renin’i Jesoa”, “Fanaka voafidiko”, “ I Kristy no masoandrom-piainako”.”Raha ho tonga ny andro ialako ety”….

Recueillis par Patrice RABE

Telma Fibre Vibe

Share This Post