Angaredona : Une 12e édition placée sous le signe de la célébration des 35 ans de scène de Rajery

Jacaranda
Rajery, le fondateur du festival est toujours présent. (Photo d’archives)
Rajery, le fondateur du festival est toujours présent. (Photo d’archives)

C’est devenu l’un des grands rendez-vous de l’année culturelle malgache et il se singularise des autres festivals par sa volonté de mettre en valeur les musiques vivantes. Créé par Rajery en 2004, il est depuis trois ans pris en main par l’Association des médiateurs culturels.

Le festival Angaredona est aujourd’hui à sa 12e édition et le comité organisateur, l’ ADMC ou Association des Médiateurs Culturels, regroupant 100 diplômés dans ce domaine, continue à valoriser les richesses culturelles musicales malgaches. Cette année, il a une importance particulière, puisqu’il entre dans le cadre de célébration des 35 ans de scène de son fondateur, Rajery. Ce maître du « valiha », de renommée internationale, bien qu’ayant passé le flambeau à ses jeunes amis, continue de leur apporter ses conseils éclairés. Le programme du festival qui se déroulera du vendredi 11 au dimanche 20 septembre est comme chaque année varié et devrait satisfaire les habitués de ce rendez-vous.

Une programmation riche et variée. On retrouvera le festival dans les différents centres culturels, Institut Français de Madagascar, Alliance Française d’Antananarivo, Cercle Germano-Malgache, l’Ivotoeran’ny Kolotsaina Malagasy et l’Université d’Antananarivo, mais il se déroulera aussi pour la première fois à la « Tranompokonolona Analakely », au jardin de l’ORTANA, le Centre Culturel Américain et le théâtre de verdure d’Analamaitso.

Les activités sont diverses :

  • Les concerts : Durant dix jours, le public pourra voir des artistes de talent sur les différentes scènes aménagées. On pourra découvrir notamment Rajery, Sôvan’Antananarivo, Beadaba, Maroloka, Miary Lepiera, Sammy Trio, Mpamanga, Jimmy B Zaota ou Mami Bastah.

Le cours de « valiha » : C’est un des rendez-vous incontournables du festival. Il dure tout au long des dix jours. Les cours sont bien entendu gratuits.

  • Ateliers et conférence : des rencontres professionnelles ainsi que des conférences-débats avec des thèmes tournant autour de la musique vivante sont prévues. Une conférence sur la professionnalisation des artistes aura lieu, ainsi que des ateliers focalisés sur l’histoire et l’évolution de la musique malgache des six provinces.
  • Musicothérapie Angaredona : Une animation en musicothérapie aura lieu à l’Orchidée Blanche et à Anjanamasina, afin d’offrir aux patients de ces centres l’opportunité de jouir des bienfaits de la musique et de découvrir le festival.
  • Résidence d’artiste et restitution : Une résidence artistique aura lieu et la restitution aura lieu au CGM.

Patrice RABE

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.