Théâtre : Une année 2014 en demie teinte pour l’association Conti



Jacaranda
Les comédiens d’ACTU Madagascar qui ont joué « Le mariage forcé » lors du « Coup de Théâtre » en 2014. (Photo d’archives)
Les comédiens d’ACTU Madagascar qui ont joué « Le mariage forcé » lors du « Coup de Théâtre » en 2014. (Photo d’archives)

L’association Conti promeut le théâtre et accueille dans la compagnie qu’elle a créée de nombreux jeunes comédiens malgaches. De belles pièces du répertoire ont été jouées et les représentations ont connu un certain succès. Néanmoins, l’année 2014 ne fut pas tout à fait rose et le bilan dressé par les dirigeants de l’association était plutôt mitigé :

  • Une année un peu compliquée. Il a fallu se remettre de l’« échec » de « Coup de théâtre (dec. 14) » dont la fréquentation n’a pas répondu aux attentes. Le Département de l’Hérault a néanmoins attribué une subvention exceptionnelle de 7 500 euros.
  • Les grèves à l’Université, les problèmes internes, n’ont pas permis, après les gros succès de « Dis-moi dix mots » dans le cadre de la semaine de la francophonie, de poursuivre sérieusement le travail d’un groupe d’étudiants pour le moins déstabilisés.
  • « Coup de théâtre » ne sera pas repris en Décembre 2015. Actuellement, l’association s’attelle à la reprise de « Paroles brûlées » (Hain-teny traduit par Jean Paulhan) avec un groupe d’étudiants de l’Association « Parrainage Madagascar ». Enfin, une pièce de Molière sera créée début 2016 : « l’Avare » et « Le médecin malgré lui » sont également au programme.
  • Conti a sollicité l’Assemblée Départementale pour une subvention 2016 d’un montant de 3 500 euros. C’est dans l’espoir que la nouvelle majorité du Département poursuivra son effort vis-à-vis de Conti. Cette dernière travaille au renouveau du théâtre francophone sur la « Grande Ile ».

Recueillis par Patrice RABE


Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.