Mbarakaly : La gastronomie et la musique malgaches à l’honneur lors de la deuxième émission

L’équipe de Mbarakaly et les invités de l’émission.
L’équipe de Mbarakaly et les invités de l’émission.

Le pli est maintenant pris. Les téléspectateurs peuvent maintenant voir régulièrement cette grande émission culturelle à la TVM. Le deuxième direct va avoir lieu ce samedi et pourra être suivi en stream sur « You tube ». Mais il pourra être vu sur TVM, le 24 octobre seulement à cause de la retransmission de la coupe du monde de rugby, ce 17 octobre.

Mbarakaly, l’une des seules sinon la seule émission véritablement culturelle à la télévision dans les années 80, fête cette année son trentième anniversaire. Depuis 1985, année de sa première diffusion, Abel Rakotozanany et son équipe accompagnent l’évolution du paysage musicale à Madagascar. A la fin des années 90, elle avait disparu des écrans, mais elle est de retour depuis le début de cette année 2015. Son réalisateur a gardé le même objectif : permettre aux Malgaches de prendre conscience de leur identité culturelle. La variété des sujets traités dans l’émission y contribue grandement. L’émission ne perd cependant de vue d’autres buts : divertir, informer, promouvoir les artistes et leurs œuvres.

La gastronomie et la musique à l’honneur. Mbarakaly est diffusée en public et dans les conditions du direct. Elle est présentée par Harrison Ratovondrahona de la RNM. Ce dernier reçoit sur son plateau des personnalités du monde culturel et artistique. Ce 17 octobre, Mbarakaly sera surtout axée sur la gastronomie malgache à l’heure actuelle et verra la participation d’un de nos plus grands chefs, Lalaina Ravelomanana qui est connu sur le plan international. Ce dernier a reçu de nombreux prix à l’étranger. Des reportages viendront agrémenter le sujet qui lui est consacré. Mais d’autres parties de l’émission s’intéresseront au théâtre malgache à l’heure actuelle ou l’art plastique et à l’artisanat contemporain. Le volet musical sera lui aussi très fourni puisqu’on verra notamment Do RaJohnson, Zanaray percussion, Lala Njava, Rina Heriniaina, Nicolas Vatomanga, Roseliana et Jao’s Band, Kiaka, Charles Andriamalala, Fidimalala et Elidiot.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire