Disques « Kaiamba », les succès de toute une époque

Jacaranda

Ils ont marqué une époque, celle des années 70. Les artistes de cette période n’étaient pas encore victimes du piratage et le chiffre de ventes de leurs vinyles reflétait véritablement l’engouement du public. La société Discomad sortait des disques qui s’écoulaient à des milliers voire des dizaines de milliers d’exemplaires. Parmi ces grands succès, on peut citer « Sigara menthola » de Jean Freddy, « Mila namana » de Thierra Bruno ou « Tara, tara loatra » d’Armand Rakoto, mais les morceaux qui ont traversé le temps sont les succès de Proshely, d’Ozah Jérôme, Jean Kely sy Basta. Ces 45 tours ou 33 tours sont aujourd’hui des objets de collection que certains mélomanes gardent précieusement. La société Mars qui a succédé à Discomad n’a pas continué à exploiter le filon, préférant s’intéresser à d’autres rythmes plus modernes. Mars, n’existe plus et d’autres sociétés musicales se sont partagés le marché du CD et n’ont  manifesté aucun intérêt pour ce « Kaiamba » qu’il juge dépassé.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.