Battle for peace tour 2016 : “Ambony Ambany” ou le hip hop et la danse urbaine en fête !

Jacaranda
Le festival « Ambony Ambany » mettra en avant la danse urbaine.
Le festival « Ambony Ambany » mettra en avant la danse urbaine.

Quatre jours dédiés à la danse urbaine. Danceteam Madagascar et la Cie Addams ont décidé de rééditer le festival « Ambony Ambany » qui se tiendra cette année du 18 au 21 février, à l’Institut Français de Madagascar.
Breakdance, popping, locking, house dance, ragga dancehall, krump… du 18 au 21 février, la danse urbaine sera à l’honneur à travers le festival « Ambony ambany ». Organisé par la Danceteam Madagascar et la Cie Addams, cet événement mettra en avant les meilleurs danseurs hip hop et urbains. Cette manifestation tourne en effet autour de plusieurs concours : le battle b-boying, le concours show chorégraphique et le battle AmbonyAmbany 2 vs2. Andrianina de Danceteam Madagascar d’expliquer : « Le battle b-boying est réservé aux bboys et bgirls issus, non seulement de la Capitale mais des différentes régions de la Grande Île. Il y a deux catégories pour ce concours : celui en crew (le 8 vs 8) et le battle kids qui se fera en solo ». Le b-boying, pour les non-initiés est un style de danse d’origine new-yorkaise. Il se distingue des autres styles par son aspect acrobatique et ses mouvements au sol dansés au rythme de la musique hiphop. Dans ce domaine, le battle est une forme de compétition entre deux adversaires (solo, duo ou groupe) dans un temps et musique déterminée par le DJ. Le vainqueur est désigné par les membres du jury juste à la fin du battle.
Le concours show chorégraphique ? Il se décline en show interétablissements et show pro. Le même responsable de préciser : « Le premier est destiné à tous les établissements scolaires et universitaires publics ou privés, laïcs ou d’obédiences religieuses. Les disciplines englobées dans la danse urbaine (hiphop, looking, popping, breaking, raga dancehall, housedance) forment l’instrument permettant aux participants de peaufiner leur pièce chorégraphique ». Chaque établissement peut être représenté par plusieurs groupes d’élèves/d’étudiants. Chaque groupe doit être composé de 10 à 20 élèves/étudiants. Dans la mesure où il existe plus d’un groupe dans un établissement, une présélection aura lieu dans la matinée du 21 février afin de désigner le groupe qui représentera l’établissement en question. Chaque formation, sous la tutelle d’un ou de plusieurs danseurs professionnels, doit préparer une pièce de 2mn 30’ traitant le thème de la paix. Le second s’adresse par contre aux danseurs disposant des techniques et d’expériences dans le domaine de la danse urbaine. Les disciplines de la danse urbaine constitueront les éléments de base de chaque groupe pour construire leur pièce chorégraphique. Les danseurs devront présentés une pièce de 2mn 30’ autour du thème de la paix. Les deux meilleurs shows s’affronteront dans un battle chorégraphique de 10 mn. Ce battle désignera le vainqueur. Le battle « Ambony Ambany » 2vs2 rassemble quant à lui, le breakdance et la danse debout. Chaque groupe forme un duo bboy/danseur debout. L’essentiel dans ce concours est la cohésion du groupe et la combinaison des deux disciplines de danses. Byron Cox et Hong 10 seront les invités de cette édition 2016.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.