Nini, Poun, Mahery : Rock & Folk, la formule qui marche !

Jacaranda
La complicité du trio Poun, Nini, Mahery a conquis les noctambules du Piment Café. (Photo : Yvon RAM)
La complicité du trio Poun, Nini, Mahery a conquis les noctambules du Piment Café. (Photo : Yvon RAM)

Une fois, dit-on, n’est pas coutume ! Pas pour ce trio qui ne cesse de créer les surprises à chacune de son apparition sur scène. Kiaka le rocker dans l’âme, Mahery le mélomane qui affectionne le style jazzy-folk, Poun, guitariste et un des piliers du groupe Green ont, comme les fois précédentes, enflammé la salle du Piment Café. Avec un répertoire atypique, mariant savamment la brutalité du rock et la douceur du folk, le trio, vendredi soir, a tout simplement été magistral. Ils ont une fois de plus, comme à chacun de leur passage au cabaret de Behoririka, ébloui le public pour leurs interprétations des plus grands tubes de folk de groupes mythiques comme Mahaleo ou encore les « kalon’ny fahiny », entonnés et joués à leur manière, sans oublier les succès de Kiaka, cette fois, interprétée de manière inédite par un trio qui n’a pas encore fini de nous époustoufler. Ayant débuté leur collaboration il y a deux ans, Nini, Mahery et Poun, ne pensent effectivement pas encore mettre fin à leur collaboration. Ce concept de « Rock & folk » a d’ailleurs déjà traversé les frontières et est apprécié par la diaspora de Toulouse, Marseille et celle de Nantes…
Mahetsaka

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.