Mois de la langue malagasy : Tournant culturel considérable

Andry Andriamanantena en pleine déclamation de « Boboka » (photo Nary)
Andry Andriamanantena en pleine déclamation de « Boboka » (photo Nary)

Le président de la République de Madagascar a officiellement inauguré le mois de la langue maternelle hier à l’académie malagasy à Tsimbazaza. Outre les discours d’usage, l’académie malagasy a donné le ton de la politique de l’Etat pour la langue malagasy au PRM, une belle initiative louée par ce dernier, et qu’il remettra à l’Assemblée nationale le plus vite possible. Il s’agit d’un tournant culturel important pour Madagascar, qui n’a jamais eu de politique particulière en ce qui concerne la langue malagasy. Cela représente beaucoup car cela préserve et promeut la langue malagasy. La cérémonie très officielle a vu la participation de Andry Andriamanantena, le fils de l’illustre poète Rado, qui a déclamé « Boboka ».

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire