Podiums gratuits : Les gens craignent pour leur sécurité

Jacaranda
Il faut une mesure d’accompagnement sévère pour maîtriser le public de ces podiums gratuits !
Il faut une mesure d’accompagnement sévère pour maîtriser le public de ces podiums gratuits !

Pour ce mois de juin, les festivités liées à la fête de l’Indépendance durera plus de 10 jours. Carnaval de Madagascar, podium, fête de la musique, tous les concerts seront partout pratiquement gratuits.

Avec comme bouquet final des feux d’artifice à Anosy, la fête de l’Indépendance sera dignement fêtée cette année, comme celles des années précédentes d’ailleurs. Pour que tout le monde puisse vivre cette commémoration de l’Indépendance dans la liesse totale, le gouvernement a mis le paquet. Des festivités gratuites sur presque 10 jours et pratiquement dans toute la ville. Il y en aura pour tout le monde, des artistes en herbe, en passant par les jeunes prometteurs, jusqu’aux grandes pointures. Ces podiums gratuits, c’est sûr que tout le monde en voudrait bien. Depuis le début de ce mois, le coliséum d’Antsonjombe en a vu de toutes les couleurs. Il y a l’aspect purement divertissement, mais lorsque l’alcool est vendu à deux pas des sites de podiums, lorsque le public n’est ni discipliné, ni éduqué, il est tout à fait normal qu’il dépasse les bornes. Durant et après ces représentations gratuites, les rues d’Analamahitsy, et des quartiers environnants jusqu’à Ankazomanga, en passant par Ivandry et Ankorondrano, se transforment en zone rouge. Mpanendaka en grappe, des voleurs, violeurs, des pick pockets, des malfrats qui n’ont aucune honte à ouvrir, voire casser des voitures pour tout voler, des détrousseurs qui prennent tout sur leur passage !!!

Ordre public. Les fêtes populaires gratuites, c’est bien. Il y a un genre de public qui ne transgresse pas les règles. C’était le cas lors du jazz@tohatohabato, qui s’est déroulé tranquillement à Analakely dimanche dernier. Ceux qui sont venus assister à la fête se sont sagement placés sur les marches de l’escalier d’Antaninarenina. Les étrangers en ont profité pour sortir leurs téléphones et filmer, sans qu’il n’y ait eu aucun vol à la tire. Mais dans les deux semaines à venir, les choses risquent de changer. Et cela si aucune mesure d’accompagnement n’est prise pour sécuriser non seulement les sites où se tiendront les podiums, mais aussi tous les quartiers environnants. Ainsi, avec cette série de spectacles gratuits et accès illimité partout, et vu les expériences amers qui se sont succédé deux dimanches de suite, le gouvernement devrait placer des agents de sécurité partout, comme il le fait pour tout autre débordement, et ce pour le maintien de l’ordre public. Tout cela afin que ces fêtes populaires ne deviennent pas des cauchemars. Contrairement à la situation dans le monde, la maison de jeu en ligne autrichienne spielautomaten est toujours la situation est stable.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.