Angaredona à Ambositra : Lôla parmi les invités pour cette 13e édition

Le groupe Marolafy a transporté le public jusqu’à Morondava !!! (photo Nary)
Le groupe Marolafy a transporté le public jusqu’à Morondava !!! (photo Nary)

Rajery, très fier d’atteindre peu à peu ses objectifs quant à la création du festival Angaredona, un marché de la musique dans l’Océan Indien, a présenté hier la 13e édition du festival qui se tiendra à Ambositra du 11 au 16 juillet prochain. Une véritable invitation au voyage au cœur d’Ambositra.

En fermant les yeux et en se laissant transporter par la musique en « jejy voatavo » et les chants de Dada Ratsimba, on imagine déjà le bitume et le paysage qui défile, alors qu’on quitte le brouhaha de la capitale en prenant vers le Sud. Direction, Ambositra, où se déroulera la 13e édition du festival des musiques vivantes Angaredona. Alors que le froid couvre le corps, on s’attarde un peu pour boire du lait chaud, ou du « ron’akoho », papoter avec les paysans, avec un petit accent. Très vite, on oublie le froid, la chaleur humaine a pris le dessus. Le groupe Marolafy prend le relais. Ils sont trois, un dreadlock qui joue du « marovany », un autre qui sort de ses valises une double guitare aux sonorités du terroir, mais avec le signe de la victoire et du rock au bout des deux manches et une timide jeune fille au chant et au « korintsana ». Une musique un peu nostalgique, un trio vocal et un peu d’ambiance, avant de raconter en chanson les péripéties de la RN35, une route nationale pourtant oubliée. Là encore, en fermant les yeux, on se voit direction Morondava. Le voyage se fait en taxi- brousse, avec tout le folklore qui va avec. On s’arrête dans une gargote, on prend un menu du jour : « amalona », « henan-kisoa sy ravitoto » et le meilleur pour le « sôfera », car c’est lui qui ramène les « voaiazera » !!! Un vrai délice.

Vivier. Cette 13e édition du festival Angaredona s’annonce en tout cas très intéressante. Cette année, elle se déroulera à Ambositra du 11 au 16 juillet. Plusieurs artistes participent à cette programmation hors du commun, qui s’annonce grandiose : Mirhay, Jaojoby, Lôla, Oladad, Rajery, Théo Rakotovao, Teta, Mija et Mami Bastah… Découvertes et plutôt bonnes, seront au rendez-vous. « Il fut un temps, Ambositra était une ville attractive et intellectuelle. Depuis quelques années, lorsqu’on parle d’Ambositra, on fait allusion au personnel de maison » dit-on. « C’est donc avec beaucoup de motivations que nous voulons changer cette image et redorer la ville » expliquent les intervenants lors de la conférence de presse. Car Ambositra, c’est le vivier de l’art et de l’artisanat à Madagascar. Les habitants sont créatifs, que ce soit en sculpture, en dessin, en fresque, en peinture, en musique, en danse, ou en chant… autant de raisons de faire bouger cette commune urbaine qui a tant à raconter.

Et avec le rallye qui s’y tiendra les 14, 15 et 16 juillet prochain, c’est sûr qu’Ambositra deviendra le cœur de Madagascar !

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.