Vendredi joli

Jacaranda

Silo# Silo au Piment Café. Avec lui, les évènements se suivent mais ne se ressemblent jamais. Quand Silo se retrouve aux commandes, les tubes, même les plus connus, retrouvent en effet toujours une nouvelle jeunesse et sont revisités de manière originale et singulière. Il fait, à travers sa prestation, voyager le public dans un monde musical inédit. Silo dans toute sa splendeur c’est ce soir au Piment Café Behoririka.

 

mija# Mija à l’Hôtel de l’Avenue Analakely. Textes touchant à tous les sujets, arrangements magistraux, rythmes variés… Mija, dans son « Nord au Sud » opus réunit tous les ingrédients pour faire de son premier album un « must » qu’il faut absolument avoir dans sa collection. Il change d’autant plus des tsapiky et salegy locaux. « Oui, ces genres sont typiques de la Grande Ile mais ce n’est pas parce qu’on vient ou qu’on a grandi dans une région côtière qu’on en chante obligatoirement, non ! ». Ce soir, elle donnera donc l’occasion à tous ceux qui n’ont encore jamais eu la chance de la voir sur scène,  d’apprécier sa prestation et de savourer comme il se doit cet album éponyme dont les mélomanes ne parlent qu’en bien. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, la chanteuse sera d’autant plus entourée des mêmes musiciens qui l’ont accompagnée depuis ses débuts, excepté Joël Rabesolo qui est actuellement en Belgique. Nous retrouverons entres autre Miora Rabarisoa à la batterie et le très excellent Miary Lepiera à la guitare.

tovo#Tovo J’hay au Trass Tsiadana. « Oooh zoma (…) asa ianao raha hanaraka ahy ». Oui, on est vendredi et Tovo J’hay et sa troupe se préparent à faire passer une très belle soirée à tous leurs inconditionnels et tous ceux qui passeront la soirée au Trass Tsiadana. Le répertoire ne sera pas seulement composé des nouvelles mais également et surtout de ces chansons qui l’ont dévoilé au grand public. Il ne se produit plus aussi souvent que le voudraient ses inconditionnels. Ce soir, l’occasion n’est donc à rater sous aucun prétexte. Avis aux amateurs !

# Volavie au Café de la Gare. Elle évolue principalement à Paris, sa ville d’adoption. Pour Volavie, il est cependant très important de se faire connaitre au pays. De passage à Madagascar pour quelques semaines, la chanteuse qui, dans le passé a déjà prêté sa voix à des artistes de renom comme Bodo, Njakatiana, Mily Clément, Din Rotsaka ou encore Lalao Rabeson, s’est donc sentie le besoin d’investir les scènes malgaches. Après Angaredona Ambositra la semaine dernière, elle s’apprête donc à conquérir les noctambules du Café de la Gare à travers sa musique où se côtoient salegy, kawitry, basesa et kidodo.
vazo# Ry kala Vazo à l’Escale artistique Ambohipo. Elles ont fait forte impression avec leur interprétation de « All about that bass » de Meghan Trainor. Un cover qui a très vite fait le tour de la toile. Trois jolies jeunes femmes qui jouent toutes d’instruments de musique, et pas n’importe lesquels  mais de la valiha, du kabôsy et de la percussion, ne peuvent effectivement pas passer inaperçues.  Elles ne peuvent que faire mouche. Depuis, Mirana, Mitchou et Vanitsoa ont fait du chemin. Devenue tres sollicité, le trio se produit presque chaque semaine. Pour ceux qui ne les ont jamais vues à l’œuvre, rendez-vous est pris ce soir à l’Escale artistique Ambohipo.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.