Académie de théâtre : « To be or not to be », un premier pas réussi

Jacaranda

theatreLa sortie de la première promotion de l’académie de théâtre a été un premier pas réussi pour Henri Randrianierenana et ses élèves. La représentation a fortement plu au public.

 

« To be or not to be », cette réplique historique tirée de la pièce Hamlet de Skakespear a été le mot d’ordre et la touche d’inspiration de la représentation théâtrale donnée samedi dernier au dôme RTA Ankorondrano, à l’occasion de la sortie de la première promotion de l’académie de théâtre dirigée par Henri Randrianierenana. Un premier plutôt réussi, à en croire l’engouement du public et des participants. Une centaine de comédiens en herbe, qui se sont prêtés au jeu après 3 mois de cours. Le résultat a été encourageant. La pièce a été divisée en 7 actes, et tout le monde y a participé. Il y a les enfants, qui se passionnent déjà pour cet art qui sort petit à petit de ses sentiers battus, et il y a les grandes personnes, dont certaines qui s’inscrivent pour leur développement personnel. Car le théâtre c’est ça aussi, un moyen infaillible pour une maîtrise de soi en public.

Professionaliser. Cette sortie de promotion a été honorée par le ministre de la Culture et de l’Artisanat, Jean Jaques Rabenirina, et parrainée par la vice-président de l’Assemblée Nationale Hanitra Razafimanantsoa. Cela témoigne de l’importance et de l’envergure de cette académie, la seule pour le moment, à vouloir accompagner des comédiens. D’ailleurs, la mise en place de cette académie permettra à terme de redonner goût au théâtre au grand public, et de sortir des comédiens et des acteurs talentueux, pour que l’art dramatique soit de plus en plus professionnel. Car outre les sessions de 3 mois, ceux qui veulent faire carrière dans le théâtre ou dans le cinéma peuvent suivre un cursus de 9 mois.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.