The dizzy brains : A Tana en décembre pour clôturer le « Finger up tour »

dizzyLe « Finger up tour » est un grand succès. Le groupe a fait mouche en France, Belgique, Maroc, Corée du sud, La Réunion… Après sept mois à avoir sillonné le monde pour faire découvrir leur musique, Eddy et sa bande retrouveront Tana en décembre.

Méconnu ou plutôt quasi-inconnu au pays à leur début, The Dizzy a pourtant réussi l’exploit de se faire connaître sur la scène internationale. Après une première prestation saluée par les médias et le public français aux Transmusicales de Rennes, ils ont continué leur petit bonhomme de chemin. Depuis plus de sept mois, Eddy, Mahefa, Poun et Mirana, à travers leur « Finger up tour », sillonnent effectivement l’Europe et d’autres pays comme la Corée du Sud ou encore La Réunion. Au mois de décembre, ils rentreront au bercail. Un retour qui sera une occasion pour le public malgache, en tout cas, ceux qui n’ont encore jamais vu la bande à Eddy, de découvrir The Dizzy Brains puisque le groupe se produira au « Le Club » Antanimena le 3 décembre. En attendant, Eddy, leader de The Dizzy Brains nous parle de leur incroyable expérience.

Magique. « On a super bien vécu cette tournée. Ceux qui croient qu’on était en vacances ou en mode touriste ont tout faux. Tournée égale gros boulot dans des conditions souvent pas évidentes. Tout ce qu’on a vécu ensemble a par contre fait en sorte de souder encore plus le groupe. Une très belle expérience! Ce qui nous a beaucoup marqué durant nos voyages, c’est l’accueil des gens, du public. Ils étaient toujours réceptifs à notre musique. Cette sensation d’osmose avec les spectateurs, que ce soit en Corée du Sud, en Belgique, à La Réunion ou en France, on l’a toujours ressentie, qu’importe où on était. C’était toujours magique. On s’est produit en Corée du Sud pour quatre dates dont une lors du Zandari festival. Les trois autres étaient des showcases. La différence du public sud-coréen avec les autres qu’on a connus, c’est leur amour passionnel du rock. Ce pays est certainement là où il y a le plus de groupe de rock, après le K-pop. Le concert où on a vraiment pris du plaisir, c’était à La Réunion durant le Sakifo festival. Le son était impeccable. Le public était acharné et en voulait toujours. On a pourtant joué dans une place VIP avec de grands professionnels de la musique du monde entier. C’était fou! ». Une expérience inédite ! Après sept mois de tournée un peu partout dans le monde, les gars de The Dizzy Brains ont pourtant hâte de revenir à Madagascar. « Le cœur y est et y sera toujours malgré tout ce qui se passe là-bas« . Ce qu’ils attendent du public et des Malgaches ? « . Qu’enfin, ils nous acceptent tels que nous sommes et aussi de se lever pour Madagascar en pensant à l’avenir pour enfin se sentir vraiment fier d’être Malgache. On ne demande rien de plus« .
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire