Jazz : Andy Razafindrazaka, comme un grand au « Le Carré »!

Le petit Andy, du haut de ses neuf ans, joue déjà dans la cour des grands
Le petit Andy, du haut de ses neuf ans, joue déjà dans la cour des grands

Le benjamin du jazz club de l’Alliance française n’a pas encore fini de nous étonner. Il poursuit son sprint musical et sera à l’affiche au « Le Carré » Antsahavola demain soir.

Il n’est même pas encore en secondaire et pourtant, son parcours fait pâlir d’envie bon nombre de ses aînés. Demain soir, Andy Razafindrazaka, le petit batteur de 9 ans, sera la grande vedette des « Friday live » de « Le Carré » Antsahavola. Il sera accompagné de Mahefa Ramiandrisoa au piano, Bruno Rakotozafiarison à la guitare et Fandresena Raoelison à la basse.
Fils du Président du festival Madajazzcar, Andy Razafindrazaka a baigné dans ce milieu depuis sa naissance. Il  a bien évidemment hérité de cette passion pour le jazz. Tandis que les autres enfants de son âge passent leur temps libre à jouer au vélo ou aux billes, lui reprenait déjà, à sa manière, derrière ce qui sera son instrument de prédilection plus tard, les titres de ses idoles. Passionné, le petit garçon accompagne souvent son père pour voir les « grands » jouer. Et bien évidemment, il monte souvent sur scène pour interpréter un ou deux morceaux avec eux. En juin dernier, il participe au « Jazz kids » à la Tranompokonolona Analakely, entrant dans le cadre du jazz@totohabato. Le mois suivant, il participe au « Jazz it up » avec plusieurs autres musiciens, à l’Alliance française d’Andavamamba. Entre-temps, il est invité par des grandes figures du jazz comme Jeanot Rabeson, Silo, Joëlle Claude ou encore Elie Ramasindraibe. Sa plus grande réussite et le moment le plus marquant de sa petite carrière reste probablement la dernière édition du festival Madajazzcar. L’occasion lui a en effet été donnée de partager sa passion avec les invités internationaux du festival. Il a entre autres joué avec Guillaume Perret, Ella Rabeson, Bunny Brunel et Kaylene Peoples, Prof Jah Pinpin ou encore Nico Stallman. Une expérience incroyable pour le petit batteur qui, n’en est qu’au début d’une carrière qui, à ce rythme là, s’annonce brillante et très prometteuse!
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.