« Mamy ny miaina » : Henri Ratsimbazafy s’apprête à mettre le feu à la scène !

Jacaranda
Henri Ratsimbazafy est impatient de retrouver ses inconditionnels.
Henri Ratsimbazafy est impatient de retrouver ses inconditionnels.

Dear Henri n’a encore rien perdu de son talent. Plus de dix décennies après ses débuts, le chanteur est encore là, prêt à faire danser ses inconditionnels au rythme de tous ses grands succès.

Figure emblématique de la musique malgache, monument vivant, Henri Ratsimbazafy, à 70 ans met encore le feu sur scène. Ce dimanche 4 décembre, le chanteur en « lamba blanc » investira le CCEsca pour un concert où il fera part et partagera sa joie de vivre et son dynamisme.
Toujours aussi pétillant et dynamique! Son âge, il ne semble effectivement pas le faire. Ses titres, il les chante d’ailleurs toujours aussi bien qu’à ses débuts. Aucune fausse note. On a même droit à quelques petits pas de danse. Le 4 décembre le public sera le témoin privilégié de cette vitalité et de cette joie de vivre. Ce dimanche, Henri Ratsimbazafy, car c’est de lui dont il s’agit, va en effet investir le CCEsca. Oui, il a décidé, il y a quelques années, de dire adieu à la scène, « avant d’être trop vieux » comme il le disait mais… comme on ne dit jamais vraiment adieu à ses premières amours. Voici donc le « lehilahy » de retour sur le devant de la scène pour faire revivre ses plus grands tubes. Une aubaine à ne rater sous aucun prétexte pour tous ses inconditionnels.
« Mamy ny miaina », c’est ainsi que le concert a été intitulé. Un titre qui n’a pas été choisi au hasard puisqu’il reflète le dynamisme du chanteur et sa passion. Pour ce retrouvailles avec le grand public, le répertoire sera composé de tous ses titres, de A à Z. Les réservations, pour ceux qui souhaitent être du rendez-vous, seront disponibles à partir de ce jour au Super music Analakely.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.