« Mamy ny miaina » : Henri Ratsimbazafy, une jeunesse retrouvée au CCEsca !

Henri Ratsimbazafy a une fois de plus émerveillé le public, au CCEsca.
Henri Ratsimbazafy a une fois de plus émerveillé le public, au CCEsca.

Avec Dear Henri, on s’attend toujours à être surpris et on l’était ! Hier, l’interprète de « Ao an-trano falafa » a scotché son assistance avec sa prestation au CCEsca. « Mamy ny miaina » a dévoilé un Henri Ratsimbazafy, toujours au mieux de sa forme et égal à lui-même.

Pas question pour Dear Henri de se laisser aller ! Il avait peur d’être trop vieux pour chanter et de se retrouver devant un public qu’il a décidé, il y a quelques années, de dire adieu à la scène. Mais difficile de renoncer à ses premières amours ! Le crooner a donc décidé de continuer son chemin et de retrouver ses inconditionnels de temps à autre, quand on le sollicite. Hier, ce fut le cas. Henri Ratsimbazafy, le temps d’un après-midi a donc investi le CCEsca et renouait avec son public, d’ailleurs venu très nombreux pour l’occasion pour apprécier tous ces morceaux qui ont bercé leur jeunesse et leur adolescence. Dispute entre amoureux, scènes de vie quotidienne, prière… le chanteur parle de tout et de n’importe quoi dans ses chansons. Une poésie qui a le don d’émouvoir et de séduire les spectateurs. Quand Dear Henri réarrange et revisite ses titres, comme ce fut le cas avec « Vavaka », le public est d’autant plus aux anges. Bon vivant, Henri Ratsimbazafy reflète sa joie de vivre non seulement dans sa manière de vivre, mais également sur scène. Une allégresse qui a vite fait de gagner les spectateurs.

Coquet. A 83 ans, le « lehilahy » est toujours aussi dynamique  et élégant. Nœud papillon, chemise, costume pailleté… pour sa rencontre avec son public au CCEsca, le chanteur s’est effectivement fait tout beau et s’est mis sur son trente et un. Le mot semble également avoir été donné à toute l’équipe qui s’est habillée en noir et blanc pour l’occasion. Cet après-midi-là, le chanteur n’a pas été seul. Pas de Voahirana ! Comme ce à ce que s’attendaient la plupart, mais un quatuor féminin et un homme par contre, aux chœurs. Une formule gagnante, car cet ensemble vocal a époustouflé chacune des chansons ayant composé le répertoire. Ceux qui n’ont pu être de ce rendez-vous inédit pourront toujours se rattraper et vivre l’évènement comme ils y étaient, car tout le concert a été enregistré et sortira prochainement en DVD.
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.