Jazz fusion : Nully Ratomosoa ne lâche rien !

Nully Ratomosoa, un musicien à suivre de près.

Le plan pour 2017 ? Ne rien lâcher et travailler encore plus durement que l’année précédente pour devenir encore meilleur. Pour bien démarrer l’année, il continue donc de naviguer de scène en scène. Le 12 janvier, il sera au Kudéta, dans le cadre du concert découverte de Libertalia music records.
En 2016, il s’est beaucoup fait remarquer. « Nully Ratomosoa ? Un super bassiste, talentueux, généreux sur scène, bien accompagné par Titi à la batterie, Ulys à la guitare et Nico à la trompette, mon coup de cœur lors du dernier Madajazzcar », un propos de Haja Ravaloson, le vice-président du festival Madajazzcar qui témoigne du talent du musicien.
Sa carrière a démarré dans les salles de cabaret d’Antananarivo. Son talent et ses performances furent remarqués par les grands artistes et musiciens de Madagascar tels que Din Rotsaka, Tence Mena, Tsiliva (Libertalia), Silo, Joël Rabesolo, Mafonja ou encore Mika & Davis. Ce qui lui a permis de voyager en leur compagnie dans presque tout Madagascar et à l’extérieur (Mayotte, La Réunion, France, Kenya), et à participer à de nombreux festivals tels que le Donia, le Festival des Baleines, Libertalia-Music Festival ou encore le Madajazzcar. Sa première apparition solo en public date d’il y a deux ans, lors du Festival Madajazzcar 2015 en jouant en duo avec le » Batteur Noir  » Jimmy B ZaotÖ. L’année suivante, il fonde son propre groupe qui se concentre de plus en plus sur le Jazz fusion malagasy. Depuis, il a multiplié les scènes et prépare actuellement son premier album : « Misarangotra » dont il présentera l’aperçu au Kudéta ce jeudi 12 janvier.
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.