Décès de Bruno Raisner : Dernier hommage à la Tranompokonolona Analakely avant le rapatriement à Sainte-Marie !


Jacaranda

Simple, très sociable et passionné de musique par-dessus tout. C’est ainsi que tous ceux qui ont connu Bruno Raisner le définissent. Hier, bon nombre de ses amis, artistes, connaissances, simples amateurs de « kaiamba » mais également des personnalités politiques se sont donc rendus à la Tranompokonolona Analakely pour rendre un dernier hommage à celui qui, grâce à son tube « Kotrobaratra » a contribué à rendre le « kaimba » célèbre, pas seulement à Tamatave mais également dans la Capitale. Dans le courant de l’après-midi, la dépouille mortelle sera rapatriée à Toamasina, où le chanteur a passé une grande partie de son enfance avant de rejoindre Sainte-Marie jeudi prochain. Né le  1 août 1959 à Sandrakatsy Mananara Nord, Bruno Raisner a été, en 2011, conseiller à la vice-Primature, dirigeant et membre de l’association Tsarajofo, regroupant les artistes de Toamasina, mais également médecin.
Mahetsaka


Share This Post