Vendredi joli

Silo à l’Is’art galerie Ampasanimalo.
Pas question de laisser passer cette date et de faillir à la tradition ! Le vendredi 13, pour Silo, a toujours été l’occasion des grands concerts et des retrouvailles avec les mélomanes. Ce, depuis les années 90, du temps où avec ses amis, il formait encore le groupe SDF. Ce soir, les amateurs de bonne musique, inconditionnels de Silo en particulier, peuvent donc être sûrs de passer une excellente soirée avec le chanteur et multi-instrumentiste. Un évènement à ne pas rater pour tous ceux qui n’ont pas assisté à un concert de Silo récemment. Avec lui, les choses changent effectivement très vite. Un concert n’est jamais pareil à un autre. Autrement dit, l’occasion est toujours à saisir !

Jazz MMC au Jao’s Pub Ambohipo
On l’aime ! Pas tellement pour sa qualité de chanteur ou d’interprète, mais surtout parce qu’il fait danser. D’ailleurs, lui aussi est un très bon danseur qui émerveille à chacune de ses apparitions. Avant de monter son propre groupe de chanteur, Jazz MMC,  Mohamed Ibrahim de son vrai nom, a été chorégraphe. C’est en tant que tel qu’il sort de l’anonymat et construit sa réputation. C’est seulement après son sacre que l’idée lui est venue de percer dans le milieu musical. Depuis deux ans maintenant, il figure parmi les stars de la musique urbaine. En attendant de le retrouver sur la grande scène, les inconditionnels de Jazz MMC pourront le retrouver ce soir au Jao’s Pub Ambohipo. Le chanteur fera danser tous  ceux qui seront là au rythme de ses plus grands tubes. Il sera bien évidemment entouré de ses danseurs.

Anja Trio au Café de la Gare Soarano
Pour sa 27e édition, le « Walking jazz » mettra en scène une formation inédite. Anja, ce soir, va effectivement faire équipe avec Lova Ramahefason et Henintsoa. Lui sera au micro, le second au saxophone et Henintsoa à la basse. Une équipe qui risque de faire une étincelle, à en croire le parcours de chacun de ces trois jeunes musiciens et chanteur. Une soirée de découverte musicale à ne rater sous aucun prétexte.

Rija, Mahery et Luk au Piment Café Behoririka
Ce soir, les amis de longue date que forment Rija, Luk et Mahery font encore le bonheur des mélomanes en décidant d’investir le Piment Café. Ayant chacun un penchant pour les chansons d’hier, ils revisiteront sans aucun doute, comme au bon vieux temps, les grands succès de Barijaona, ceux de Solika, ou de ces autres chanteurs qui ont marqué les années 60. Les chansons à texte de Jeneraly ou encore les folksongs d’Erick Manana et de leurs compères, sans oublier les tubes de Johary et ceux de Rija Ramanantoanina lui-même vont également figurer dans le répertoire. Car Rija, Luk et Mahery, il ne faut pas l’oublier, sont des talentueux interprètes. Rien n’est moins sûr. Demeure cependant une certitude, qu’importe ce que chantera le trio, le public est preneur, tant qu’il  partage la même scène.

Duo Roots à l’Urban Café Antsahabe
A l’Urban Café, on se sent un peu comme chez soi, avec des amis. Car la convivialité et la proximité, c’est ce qui fait la singularité de cet endroit. Raison pour laquelle les maîtres des lieux choisissent toujours de mettre en avant des artistes qui, outre le fait de chanter, aiment partager et être en contact avec le public. Ce soir, les noctambules passeront donc une soirée tout en jazz et roots avec Jiarry et Herizo. L’un sera à la basse et l’autre aux drums. Une soirée qui promet beaucoup de surprises et de découvertes !
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.