TahinaVibe ne vit que de musique


Jacaranda

Saxophoniste, pianiste, et finalement un multi-instrumentiste, TahinaVibe est un passionné de musique. Professeur de musique, chef de chœur, arrangeur, compositeur… il est dans tout ! L’artiste participe actuellement au projet Malagasy RoadShow, un film documentaire sur la rencontre musicale entre le jazz et le terroir ! Portrait. 

Passionné de jazz, d’une carrure qui ne laisse pas ces dames de marbre, un humour qui amuse la galerie et surtout de la musique, encore et toujours, puisqu’il ne vit que pour ça. Tahina Ramahefason, ou TahinaVibe pour son pseudo, est bien connu de la sphère musicale locale. La musique, il est tombé dedans dès son plus jeune âge. Il apprend tout de son paternel, professeur de musique à La Réunion. Et connaît alors toutes les ficelles de cette discipline artistique. TahinaVibe se montre alors très précoce et commence comme chef de chœur à 15 ans. Il continue et monte son propre groupe a capella, Vetso, à l’âge de 16 ans. Musicien qui joue de tout, il se met au piano à 19 ans pour accompagner le très célèbre Rasamoelijaona Wilson, artiste malgache qui évolue dans le style « ba-gasy ». Il devient ensuite enseignant et devient le chef de chœur du groupe de gospel Singers of Jesus, en 2004. Son parcours s’enrichit, et TahinaVibe, déjà membre du Jazz Club du CGM, contribue à mettre en place l’AF Jazz, et participe au Tremplin Madajazzcar avec le groupe The Band en 2011. Ensemble, ils feront une tournée dans tout Mada en 2012. En 2015, il monte le groupe Angroov’, rejoint Fanaiky et Mendrika dans leurs projets. Aujourd’hui, TahinaVibe est professeur de son et de saxophone au CGM.

Album solo. TahinaVibe, c’est aussi un compositeur et un arrangeur. Dans son studio, il accueille les groupes et les chanteurs qui veulent faire carrière dans la chanson. « Je compose, j’arrange, parfois même, je vends des chansons. C’est un métier comme un autre » dit-il. Avec un grand respect pour son travail. Car TahinaVibe, malgré son air léger et divertissant, est un musicien très impliqué. Il participe au projet symphonique du groupe Ambondrona lors de son concert au Coliseum en écrivant tout l’arrangement saxophone, pour un quatuor qui a époustouflé le public. Avec Anjaniony, Kevin et Aina Havana, ils ont donné une autre dimension à l’arrangement du groupe Ambondrona. TahinaVibe signe également cette année la sortie de son album, dans lequel il joue du saxophone avec un DJ. « L’album a déjà été présenté il y a deux ans à Tuléar. Mais je compte le sortir cette année » dit-il. En attendant, TahinaVibe participe au projet Malagasy RoadShow, un film documentaire qui raconte les rencontres musicales entre des musiciens de jazz et des musiciens du terroir. Un projet qui l’enthousiasme et qui l’emmène dans les quatre coins de Madagascar : Nosy-Be, Sainte-Marie, Fort-Dauphin et Morondava pour y puiser le maximum de la beauté du pays, mais aussi de la richesse de la musique du terroir !

Anjara Rasoanaivo

Share This Post

Post Comment