Vendredi joli


# Tsiliva au Cemes Soanierana. Le « kilalaky »? Les Tananariviens ne l’auraient certainement pas découvert s’il ne l’avait pas dévoilé au grand jour il y a de cela une dizaine d’années. Ou peut-être que si, mais il n’aurait pas été devenu aussi connu et apprécié qu’aujourd’hui. Car du « kilalaky », il s’est fait l’ambassadeur. Aujourd’hui, Tsiliva continue de faire connaître ce genre musical qui l’a propulsé au sommet. D’ailleurs, ce soir, il va faire danser les noctambules du Cemes Soanierana au rythme du « kilalaky ». Nhodas, Khaleba et José Rasta le relaieront sur scène.
# Inah au Café de la Gare Soarano. Elle a, pendant près d’une quinzaine d’années, été au second plan. Aujourd’hui, elle se dévoile autrement. D’ailleurs, ce soir, elle n’accompagne personne. Elle ne sera ni une choriste ni un guest. Elle va jouer son plus beau rôle : le sien. Inah va effectivement présenter ses titres, ses chansons fraîchement enregistrées en studio. Ce soir, elle présente « Ho doria », son premier album sur la scène du Café de la Gare.
# Mall’s et Fara Gloum au Telozoro Andrefan’Ambohijanahary. Du talent, ce n’est pas ce qui lui manque. Ceux qui ont déjà eu l’occasion de la voir sur scène dans le passé l’affirmeront. Actuellement de passage au pays, Mall’s, armée de son instrument de prédilection : la guitare, va faire le bonheur des amateurs de folk. Elle va se produire au Telozoro ce soir. Elle ne sera pas seule. La jeune femme a invité une autre artiste qui, comme elle, partage sa passion pour la guitare et le folk, à l’accompagner sur scène. Mall’s et Fara Gloum à l’affiche, c’est ce soir au Telozoro Andrefan’Ambohijanahary.
# Iraimbilanja au Piment Café Behoririka. Au cabaret de Behoririka, les évènements se suivent, mais ne se ressemblent jamais. Après une soirée folk avec Farakely vendredi dernier, place ce soir au rock. D’autant plus que ce soir, ce n’est pas n’importe quel groupe qui va investir le Piment Café, mais Iraimbilanja. Chacun de leur passage dans ce cabaret n’a été que succès et ambiance. Ce soir, ce sera encore probablement le cas.
# Wawa au Cemes Antanimora. Avec lui aux commandes, pas le temps de se reposer et encore moins de s’ennuyer. Wawa, avec ses grands tubes, va faire danser les amateurs de « musique mafana » et mettre le feu au Cemes Antanimora ce soir. Une ambiance à 400 Volts, c’est ce qui attend tous ceux qui seront au rendez-vous.
#Rija Ramanantoanina à l’espace Miandra Zo Alasora. Il s’est fait rare ces derniers temps, mais ses fans peuvent être rassurés. Loin de lui l’idée de décrocher. La musique, pour lui, n’est pas une simple histoire de passion, c’est toute sa vie. Ce soir, ses fans pourront le retrouver sur le devant de la scène. Il sera accompagné de Samy Andriamanoro au clavier, Tahiry Andriamanoro à la batterie, Eric Rakotoary à la basse et Datita Rabeson à la guitare. Du romantisme et une ambiance jazzy à volonté, c’est à l’espace Miandra Zo Alasora avec Rija Ramanantoanina.
# Princio au Karibotel Analakely. Du rythme, de l’ambiance, de l’humour… tout pour passer une excellente soirée, loin du stress et des problèmes. Ce soir, Princio va investir le Karibotel et interpréter ces chansons qui l’ont fait connaître.
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.