Vendredi joli : Raimbl, indémodable !

Jacaranda

Certains groupes deviennent moins performants au fil des années. Pour Raimbl, c’est tout le contraire. Il se bonifie, tel le vin. Vendredi soir, Niry et ses frères ont donc mis le feu au Piment Café. Un vendredi joli pas comme les autres ! Rattrapé par sa renommée, Iraimbilanja n’a bien évidemment eu que… du succès. Vendredi soir, c’était donc devant des noctambules assoiffés de bon vieux rock que Roger et ses frères se sont produits. « Tany vaovao », « Bekotro maro holatra », « Pasazy », « Lazao », « Tehina », « Radio » et d’autres morceaux qui ont marqué le début de leur carrière, ramènent les inconditionnels de Raimbl  une trentaine d’années plus tôt. Comme à leur début, ceux qui étaient là reprenaient toutes ces chansons en chœur, même les plus jeunes se sentaient… nostalgiques. Ce fut un vrai régal. Une prestation qui dément toute rumeur de retraite. Vendredi soir, Raimbl a donc enflammé le Piment Café, comme au bon vieux temps !
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.