Vendredi joli


Bmoi

Jacaranda

# Jeneraly au Piment Café Behoririka. Andy et ses amis vont investir le Piment café et faire résonner les plus belles compositions de Gabhy, des plus grands succès aux titres les moins connus. L’occasion de replonger quelques années en arrière et de se souvenir de certaines chansons oubliées.
# Caylah and M.E.N. à l’Is’art galerie Ampasanimalo. Caylah, figure émergente de la scène slam de Madagascar, sera entourée de ses musiciens. Son univers poétique sera mis en scène dans une scénographie de vidéo et de lumière proposée par Matthieu Cretté et Aka Nye Blen. De jeunes slameurs de l’association Graines de Bitume ainsi que le street artiste Taka participeront également à cette performance. Après le spectacle, Nye Blen se met aux platines et aux vidéos pour un set DJ + VJ aux tendances Electro Bass… Cette soirée s’inscrit dans une série d’évènements au profit de l’association Graines de Bitume. Association dont l’objectif étant de rendre viable, les projets de vie des enfants bénéficiaires, par l’insertion scolaire et professionnelle des jeunes en situation de rue d’Antananarivo.
# Mall’s & Fara Gloum au Telozoro Andrefan’Ambohijanahary. Lors des cabarets et concerts de toute sorte, le rôle des femmes se limite souvent à assurer la partie vocale. Pas cette fois ! Jouant toutes deux de la guitare, Mall’s et Fara Gloum comptent enchanter tous ceux qui seront parmi elles au Telozoro, non seulement avec leurs interprétations, mais également avec leur génie à la guitare.
# Rivera & Vaney’s au Jao’s Pub Ambohipo. Son titre « Izy mahazaka addition » est sur toutes les lèvres. Une chanson qui, outre ses plus grands tubes, fera sans aucun doute partie du répertoire de Vaney’s pour ce soir au Jao’s Pub Ambohipo. Rivera, une autre star du genre mafana va également partager la scène avec elle.
# Rast à l’Hôtel de l’Avenue. Rast, un nom qui fait penser à quelqu’un qui porte des dreads et c’est bien le cas. Encore méconnu dans le paysage musical, Rast, ce soir, va se dévoiler aux noctambules de la Capitale. Pour cette grande première, il ne va pas encore entonner ses propres titres, mais s’attaquer aux compositions de Bob Marley.
# Edgard Ravahatra à l’Escale artistique Andohanimandroseza. On ne peut ne pas aimer Edgard Ravahatra. Malgré nous, on se sent d’affection pour cet artiste hors du commun. Si d’autres sont influencés par une musique particulière, lui s’est construit, grâce à la musique que chantait et écoutait son entourage et celle que reprenait son père. Yéyés, pop, variétés internationales de l’époque, chanteurs français, musique traditionnelle malgache… il n’a pas de préférence particulière et puise son inspiration là où il le peut. Edgard délivre voix-guitare, sur un swing multicolore des histoires d’espoir, des envies de vie dans la langue de Molière et de Randafison. Ce soir, les mélomanes le découvriront ou le rédecouvriront en quartet. Il sera accompagné de Harty Andriambelo, Kool Raelison et Sandratra Jayss Andrian et jouera sur scène « Murmures d’outremer ».
# Goth & co au Trass Tsiadana. Il a plus d’une corde à son arc. Et ce soir, il va en faire très bon usage. Goth va se dévoiler sous toutes les coutures. D’ailleurs, l’humoriste va être entouré de toute son équipe ce soir.
Mahetsaka

Share This Post

Laisser un commentaire