Coliseum : Njakatiana enchante son public !

Jacaranda
La bonne humeur de Njakatiana s’est transmise à son public.
photo : Kelly

Entre Njakatiana et ses inconditionnels, l’histoire est encore très loin de son dénouement ! Non, l’artiste n’a pas rempli guichets fermés au Coliseum hier. Il a cependant tenu une prestation digne de sa renommée.

Il a chanté, joué de son saxophone, s’est improvisé danseur, mais surtout… il a été en communion avec son public. Pour son concert au Coliseum, Njakatiana a préféré jouer la carte de la simplicité. Pas de décor tape-à-l’œil ni de costumes imaginées et taillées spécialement pour le concert, comme ceux auxquels il a habitué ses inconditionnels. Juste une chemise et un pantalon noir, des habits dans lesquels se mettre à l’aise et le tour était joué. Entouré de ses musiciens et choristes, celui qui a débuté sa carrière il y a 25 ans n’a donc pensé qu’à s’amuser.  Sa joie se transmettait d’ailleurs à son public qui n’a pas non plus hésité à esquisser des pas de danse. Des spectateurs, venus en amis, ont même improvisé des chorégraphies au rythme de certains titres. Cet homme, se trouvant pourtant au milieu de gens assis, n’a pas hésité à se lever et danser sur « Tsy misy vaovao ». Sur « Naditry », c’est le chanteur lui-même qui crée la surprise et la liesse collective en suivant  le mouvement de ses danseurs. Sur ce medley d’airs typiquement malgaches, car mêlant « Raivo » de Sorajavona, « Mandihiza rahitsikitsika », ou encore « Misy trondro vaovao », tout Antsonjombe s’est mis à danser. Une ambiance inédite qui rappelle le Njakatiana de ses débuts.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.