Jazz : Nully Ratomosoa dévoile son jazz-fusion à l’HDA

Nully Ratomosoa fera résonner sa musique à l’HDA demain soir.

Il n’est pas encore célèbre, mais ses prestations valent largement le détour. Demain soir, Nully Ratomosoa sera sur la scène de l’Hôtel de l’Avenue Analakely.

Battant, Nully Ratomisoa n’a jamais baissé les bras ! Bien qu’à ses débuts, personne n’ait parié sur lui, le jeune bassiste a fait preuve d’une grande persévérance et a poursuivi son petit bonhomme de route, sans jamais rien lâcher. Aujourd’hui, il continue son combat : celui d’aller le plus loin possible et de se faire connaître dans le milieu du jazz. Demain soir, il revient donc sur le devant sur la scène pour faire résonner sa musique. Accompagné de Tiavina Andrianotahiana à la batterie et Ulys Ratomosoa à la guitare, le jeune bassiste dont le déclic est né en écoutant un album de Marcus Miller, demain soir, va, une fois de plus, émerveiller les mélomanes avec « Misarangotra ». « Le répertoire retracera en quelque sorte tous les chemins, les obstacles par lesquels je suis passé avant d’en arriver là où je suis aujourd’hui. D’ailleurs, tous les morceaux qui seront interprétés parlent presque tous de musique et de la vie en général », précise Nully. Encore méconnu du grand public, ce jeune musicien qui a fait ses débuts auprès de Tence Mena, forgé son jeu en accompagnant des musiciens comme Silo, ou Joël Rabesolo, joué avec de grandes stars de la musique tropicale comme Tsiliva, ou Din Rotsaka, va se dévoiler aux amoureux de bonne musique à l’Hôtel de l’Avenue Analakely, demain soir.
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.