« Kalon’ny fahiny » : Naka Rabemanantsoa, Andrianary Ratianarivo… en version classique par Maestria !

Jacaranda
Le groupe lyrique Maestria va revisiter les chansons des années 40-50-60, de manière classique le 30 juin, au Panorama.

Pour commémorer les 57 ans de l’acquisition de l’Indépendance et les 70 ans des évènements de 1947, le Rexma (réseau des experts de Madagascar) a décidé de mettre à l’honneur les chansons typiques de l’Imerina, mais cette fois revisitées par le groupe lyrique Maestria.

Les « kalon’ny fahiny » des années 40, 50 et 60, on les a entendus, vus et revus mais jamais de manière classique ! C’est pourtant l’exercice auquel va s’adonner le groupe lyrique Maestria le 30 juin au Panorama. Sollicités par Rexma (réseau des experts de Madagascar), organisateur de la manifestation, Lala Tiana Robline et ses chanteurs ont accepté de relever le pari. « Nous sommes plutôt habitués à un répertoire plus classique, des œuvres de grands compositeurs connus et reconnus dans le genre lyrique, des titres internationaux. Cette fois cependant, on nous a proposé d’interpréter des chansons malgaches d’antan et bien sûr, nous avons accepté », affirme la chef de chœur.

Surprise. Le répertoire de cette chorale lyrique sera donc composé de morceaux de compositeurs comme Naka Rabemanantsoa ou encore Andrianary Ratianarivo. « Le public pourra s’attendre à une très belle surprise », lance Rajaonarison Hantanirina de Rexma. S’ils vont aimer ? « Qui viendra verra ». En tout cas, Lala Tiana Robline et ses chanteurs s’activent et se surpassent afin d’être à la hauteur de la lourde tâche qu’on leur a confiée. L’évènement n’est effectivement pas qu’un simple concert. L’un de ses principaux objectifs consiste à réveiller le patriotisme de tout un chacun, de dévoiler une partie de l’histoire de Madagascar et bien sûr de commémorer les 57ans de l’acquisition de l’Indépendance et les 70 ans des évènements de 1947. Divisé en deux parties bien distinctes, « Ny hanitry ny taniko, mamiko, tanako » dépeindra, dans un premier temps, le quotidien des Malgaches et mettra en avant le patriotisme dans la seconde et deuxième partie du concert. En ornement, Nalisoa Ravalitera ainsi que quelques-uns de ses acolytes de Faribolana Sandratra vont déclamer des poèmes abordant également l’amour de la patrie.
Mahetsaka

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.