Concert lyrique : « Quand l’amour triomphe » ou le duo de Rindra Rajeriarison et Hajatiana Rakotozafy

Jacaranda
Rindra Rajeriarison et Hajatiana Rakotozafy.

Samedi dernier, ils se sont produits, ils ont ébloui. Ce 1er juillet, ils renouvellent l’expérience dans le Hall de l’Hôtel de Ville Analakely.

Et de deux pour Rindra Rajeriarison et Hajatiana Rakotozafy ! La Mezzo-soprano et le ténor vont interpréter des extraits d’opéra suivis d’un concert lyrique. Un évènement qui plaira sans nul doute aux amoureux de musique classique, d’autant que les deux jeunes gens sont des virtuoses dans leur milieu. Elle ? Elle a découvert sa passion pour le chant lyrique, grâce à sa chorale confessionnelle. En 2013, Rindra Rajeriarison intègre la prestigieuse école de musique ‘’Anglican Music Institute ‘’ (AMI), où elle débute son cursus avec Tiana Lalaina Rajaonarivo en étant Soprano. Plus tard, elle rejoint la classe de Fitahiana Rasendrahasina en devenant Mezzo-soprano. Elle a fait ses preuves en tant que soliste dans le ‘’ Gloria’’ d’Antonio Vivaldi, la ‘’Messe en D Mineur’’de Haydn, durant le concert de Restitution Master Class avec la Soprano Kyung Sun Choi en Octobre 2014 et lors de ses participations au Festival Classik’Art en août 2015. En 2015, la jeune femme obtient son premier diplôme et poursuit son cursus avec Ando Ny Aina Razananaivo. La Mezzo a participé au Concert Lyrique organisé par ce dernier en mars 2016 ; puis, soliste dans ‘’Messe de Requiem’’ de Camille Saint-Saëns en mai 2016. Elle a également interprété le rôle de ‘’La Grande Duchesse de Gerolstein’’ de J. Offenbach, et a participé au Master Class de Peter TERRY lors de la Rencontre Musicale organisée par Madagascar Mozarteum (Fin Mai 2016). Récemment diplômée, Rindra continue de se perfectionner et d’approfondir son savoir tout en développant tout son potentiel avec Madame Oksun KIM et Natacha Rajemison.

Virtuose. Hajatiana Rakotozafy ? Son parcours n’est pas moins riche. Il y a vingt ans, il intègre le Chœur d’enfants Tambatra de l’église FJKM Ambatonakanga. Il prend goût à la musique classique. En 2013, Il intègre lui aussi l’Anglican Music Institute (AMI) pour suivre des cours de chant avec Oksun KIM et a participé à des Master Class avec des professeurs tels que Kyung Sun Choi et Peter Terry. La virtuosité et l’agilité de sa voix le placent dans la catégorie ténor léger. Il a une préférence pour le répertoire baroque et bel canto comme Rossini, Donizetti et Bellini. Il répond aux exigences de cet art comme la recherche de timbre, les vocalises et les ornements. Le jeune Ténor a fait ses preuves en tant que soliste dans la Messe en D mineur de Haydn, dans la Veuve Joyeuse de Lehar avec l’Ensemble Vocal Hiraitra et figure parmi les artistes à l’affiche de la deuxième édition du festival Nosy-Be Symphonie (2015). Il chante également avec des ensembles de la Capitale dont le Chœur d’Homme de Madagascar et le Taninketsa d’Ambonin’Ampamarinana. Passionné d’instrument, le jeune homme suit des cours de violon et joue de l’orgue au sein de son église en étant également professeur de piano à l’AMI’s Children Music Class. Les amateurs pourront retrouver le duo dans le Hall de l’Hôtel de Ville Analakely ce 1er juillet.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.