Rossy : tout son matériel de sono incendié, « Je suis à genoux mais pas à terre »

Tout le matériel a brulé ! (photo Kelly)

Un grand incendie s’est déclaré samedi matin à Mahamasina, du côté du Kianjan’ny Kanto. Un camion semi-remorque avec tout le matériel de sonorisation et de lumières de Rossy a pris feu, ainsi que du matériel mobilier et des tentes.

 Tragique accident ou acte délibéré ? Le camion semi-remorque de Rossy a brulé samedi vers 7h du matin, selon les dires de la victime. Des milliards de fmg partis en fumée car dans le camion, il y avait des matériels de sonorisation, toutes les lumières, du mobilier, des tentes berbères et une partie du chapiteau bator. Pour Rossy, cet incendie ne peut pas être un accident car selon ses explications, « il ne peut y avoir de court circuit car on travaille sur groupe électrogènes arrêtés à 4 h du matin, et que pendant l’incendie le courant de la Jirama dans le stade n’a pas eu de coupures et aucun disjoncteur n’a sauté ». Cet incendie ne peut donc pas être le fruit d’un court-circuit, d’autant plus que durant les soirées, l’équipe travaille avec un groupe électrogène. « Le personnel a quitté les lieux à 4h30 du matin, l’incendie a commencé en douce vers 7h », affirme-t-il. Tout laisse donc penser que cet acte a été délibéré, à en croire le témoignage de Rossy, totalement assombri par ce tragique événement.

Encouragements. Très vite, la nouvelle a fait le tour de tout Tanà, et a dépassé les frontières. Ses amis artistes et les fans l’on soutenu par des réactions sur la toile, déplorant une telle bassesse d’esprit. Mais Rossy veut être digne et courageux, et appelle au calme. « J’appelle au calme et à la retenue et que personne n’instrumentalise ce malheur pour allumer plus de feu dans la ville », dit-il. Il avoue être à genoux mais pas à terre, et reprend du courage de tous les témoignages d’affection de la part de chacun. « Je n’ai pas d’ennemi, je n’ai que des adversaires » affirme-t-il, sans pour autant pointer qui que ce soit du doigt.

En attendant, place au nettoyage, pour récupérer ce qui peut encore l’être, grâce à l’armée et aux pompiers venus éteindre les flammes dès que l’incendie s’est déclaré. Ensuite, il va falloir se redresser, et se construire de nouveau !

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Nous apprécions votre courage, Dieu regarde ce qui est à génoux et vous aurez, 1000fois de plus, bon courage

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.