Régis Gizavo : Sa dépouille mortelle acheminée à Toliara le 26 juillet

La dépouille mortelle de Régis Gizavo atterrira à Ivato le 26 juillet et sera acheminée de suite à Tuléar.

« Pas de veillée funèbre à Tana » ! C’est ce qu’a fait savoir le frère de l’artiste, joint par téléphone hier. Encore à Paris à l’heure actuelle, la dépouille mortelle de l’accordéoniste sera rapatriée au pays la semaine prochaine. Elle atterrira à Ivato le 26 juillet, à quatre heures du matin et sera acheminée de suite vers sa ville natale : Tuléar. Ses amis et tous ceux qui l’ont connu pourront se réunir pour traverser ensemble ce moment difficile, partager leur peine, évoquer sa mémoire et lui rendre un dernier hommage, au Gymnase couvert de Tuléar où aura lieu la veillée mortuaire. Les obsèques auront lieu le lendemain (le 27), à Andranomena Tuléar. Le Ministère de la Culture lui décernera une distinction honorifique à titre posthume. Julien, Rakotonaivo, SG par intérim de préciser : « Rien n’a encore été décidé. On débat encore de la question étant donné qu’il n’a jamais encore été décoré. En tout cas, ce sera une médaille de l’ordre national ». Pour rappel, Régis Gizavo, pris de malaise sur scène, lors d’un concert avec le groupe Alba, en Corse décède le 16 juillet à 58 ans. Connu pour ses doigts de fées, l’accordéoniste a joué avec les plus grands artistes malgaches comme D’Gary, Monika Njava, les All Stars, mais a également enchanté des artistes internationaux notamment Mano Solo, Cesaria, I muvrini, Lenine, Dominguinhos, Christophe Mae, ou encore Cesaria Evora.
Mahetsaka

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire