Is’Art Galerie: Tolotra Ramboasolo « imprime sa lumière »

C’était hier. Le vernissage de l’expo « Imprimer la lumière » de Ramboasolo Tiana Tolotra a permis au public de découvrir son style et ses clichés. Une deuxième exposition après « Langage du corps » en 2015, qui reflète les inspirations de l’artiste. « L’idée de cette expo m’est venue en discutant avec d’autres amis photographes, il y a un an de cela. «  Imprimer la lumière » c’est la base même de la photo, alors je voulais mélanger le nu féminin et la projection de lumière sur le corps » explique-t-il. Les photos de femmes nues sont alléchantes, mais loin d’être vulgaires, car dans ses œuvres, Tolotra utilise le corps de la femme comme support et non comme sujet. D’ailleurs, avec ce jeu de lumière entre clair-obscur, le corps de la femme est sublimé et devient une vraie poésie. « La technique utilisée est la photographie et la projection proprement dite » dit-il..Car Tolotra a fait de ces photos qui jouent de la lumière sa signature. « Je suis tombé dans la photo inopinément, mais heureusement » raconte Tolotra. C’était en 2009 alors qu’il a tout appris de Toky Andrianjafitsara. Depuis, il se spécialise dans les photos de spectacles et les photos de nuit et a développé ses techniques en matière de photoreportage et photo studio.

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire