Henri Ratsimbazafy et Voahirana : Deux concerts de retrouvailles au CCesca


Bmoi

Jacaranda
Voahirana et Henri Ratsimbazafy, en souvenir de ces beaux moments de complicité qu’ils ont autrefois partagés sur scène, vont reformer leur duo au CCesca.

On ne change pas une équipe qui gagne. En souvenir du bon vieux temps et de ces beaux moments de complicité qu’ils ont partagés sur scène, Henri Ratsimbazafy et Voahirana vont reformer, les 29 septembre et 1er octobre le fameux duo, tant apprécié de leurs inconditionnels.

Des petits moments de rire, des plaisanteries ici et là, des chuchotements comme s’ils avaient l’air de comploter… Quand ils se retrouvent, comme ce fut le cas hier lors de la conférence de presse au « Gasy’tronomia Ampandrana », Henri Ratsimbazafy et Voahirana ont l’air de petits adolescents, de meilleurs amis qui se côtoient depuis l’enfance. Ils se connaissent effectivement depuis des années et s’est installée entre eux deux, une complicité que le temps n’a fait que renforcer. Une complicité qu’ils confirmeront au CCesca les 29 septembre et 1er octobre, sur scène. « Nous nous sommes autrefois produits sur toutes les scènes, que ce soient celles de la Capitale ou d’ailleurs, en duo. Ces dernières années, ces moments étaient devenus assez rares. On se retrouvait mais seulement le temps d’une ou deux chansons », déplore Dear Henri. Cette fois, ils vont donc donner entière satisfaction à leurs inconditionnels et leur feront vivre de beaux moments… comme au bon vieux temps.
Le duo prépare une trentaine de titres. « Il y aura ces chansons très connues et des titres qui le sont un peu moins », souligne Henri. R. Le duo, pour ces retrouvailles avec le public sera accompagné de musiciens connus et non moins talentueux : Solofo Bota, Anja Ratsimbazafy. Gérard Ratsimiseta, Andry Andriamaniraka et bien évidemment Poon qui se trouve également être le fils de Voahirana et parmi les organisateurs de l’évènement.
Mahetsaka

Share This Post

Laisser un commentaire