Is’Art Galerie : Le festival d’art urbain à Tanà et Antsiranana

Jacaranda
Temandrota, parmi les artistes qui participent à ce festival.

La 4e édition du festival d’art urbain organisé par Is’Art Galerie se tiendra à Antananarivo et à Antsiranana du 20 octobre au 4 novembre prochain. Musique et art plastique dans la ville, telles seront les activités qui orneront cet événement.

Les festivals se suivent mais ne se ressemblent pas dans la ville de Tanà. Si le festival Madajazzcar a du être annulé à cause de la propagation de l’épidémie de la peste, d’autres événements à venir tentent tout de même d’exister. Et pour faire bouger la ville, après le Dago Festival par le collectif Dago Team Zara et le Hay qui a dû lui aussi être annulé à cause de la peste, voici poindre son nez la quatrième édition du Festival d’Art Urbain. Sous la houlette de l’Is’Art Galerie, ce festival est le haut lieu de rencontre des disciplines d’art dans la ville, comme son nom l’indique. Et pour cette édition, le festival se déroulera dans deux grandes villes du pays, à Antananarivo et à Antsiranana. Le programme est très fourni et comprend la musique, la création urbaine, l’art contemporain et des performances en live. Plusieurs artistes seront de la partie, certains feront même le déplacement entre la capitale et Antsiranana.

Stritarty. Le festival démarrera officiellement le 20 octobre prochain, par un concert d’ouverture avec Takodah sy Ngah Be, à l’Is’Art Galerie à Ampasanimalo. Ces deux rappeurs, très connus du microcosme du rap, ont une place importante et une grande notoriété, même si leurs apparitions sont très rares. C’est d’ailleurs une occasion de les voir sur scène, parce que les prochaines prestations ne sont pour pas tout de suite. Avec l’événement Stritarty, le festival se déplace à Antsiranana du 25 au 28 octobre prochain, pour des créations qui marqueront la ville. Parmi les artistes, on pourra compter sur le peintre malgache de renommée internationale, Temandrota. Du 29 octrobre au 4 novembre, c’est à Antananarivo que tout le monde se retrouvera pour des créations urbaines. Le 3 novembre, place à la musique avec un concert performance à l’Is’Art Galerie à Ampasanimalo. Et pour clore le festival, place à une déambulation dans les rues piétonnes entre Ambanidia et Andohalo le samedi 4 novembre. Car le rideau se fermera en musique lors d’un grand concert de clôture au jardin historique d’Andohalo by First.
Le programme s’annonce fourni, pourvu que la peste ne s’y invite pas pour contraindre les organisateurs de tout annuler, encore une fois.
Anjara Rasoanaivo

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.