Nuit de la Saint- Sylvestre : 2018, accueillie dans la liesse !


Jacaranda
2018 a été accueillie dans la liesse. (Photo : Kelly)

2018 a été accueillie dans la joie et dans une  très belle ambiance de fête. Et si la Saint-Sylvestre est souvent considérée comme synonyme de bonne musique, elle a également été un festival des bons mets.

Une affiche hors du commun… C’est ce à quoi ont eu droit tous ceux qui avaient décidé de passer leur soirée au Cci Ivato. Quatre groupes aussi singuliers et aussi performants les uns que les autres s’y sont relayés. Rakroots a ainsi présenté  ses dernières compositions et revisité  ces titres avec lesquels on l’a toujours connu. Egale à elle-même, Stéphanie a mis le feu à la scène avec ses tubes et ses chorégraphies. La prestation d’Arnaah n’était pas non plus passée inaperçue. La jeune femme a offert un show digne de sa renommée. Ndondolah, accompagné de Lucia et de Miora, n’a pas démérité. Il a prouvé qu’il n’est pas un débutant et que l’art de mettre de l’ambiance, ça, il sait le faire. Pour certains, une soirée réussie est une soirée où l’on danse beaucoup. Au Glacier, ils ont été servis. Nullement un novice en la matière, Jazz MMC a pris les choses en main. Au menu, ses titres les plus populaires. Une soirée à la sauce tropicale qui a surtout émerveillé les amateurs de « wazza ». Mais le 31 décembre, ce n’est pas seulement de la bonne musique ou de la danse, ce sont également les bons plats.

Rakroots a fait danser les gens au rythme de ses plus grands succès. (photo : Yvon Ram)

Soirées gourmandes.  Les fins gourmets ont été gâtés lors de la nuit de la Saint- Sylvestre. Au « Nerone restorante », les amoureux des saveurs italiennes ont été gâtés. Ils ont pu goûter au savoureux trio de la mer : « carpaccios » de thon rouge, de poulpe et de poisson arrosés d’huile d’olive avec du citron et de la salade roquette, aux pâtes fraîches raviolis aux quatre  fromages italiens, au farfalle au saumon et salade roquette… Entre le foie gras au pain d’épices et au « pok pok », les rouleaux de printemps façon « skandal »,  la verrine de tartare de crevettes, les sushis, les feuilletés de langouste, le rôti de jambon, ou encore les pennes à la sauce tomate, proposés au « Skandal Buffet », les amateurs de bonne cuisine ont trouvé leur bonheur. Au Grand Mellis, les gourmands ont savouré des plats gourmands comme  le tilapia en papillote, la saucisse grillée au vin rouge, le travers de porc au miel, la caille grillée à la moutarde, ou encore la côte d’agneau provençal. Les habitués du Carat, de l’« Elabola Sofitrans », du restaurant « Les Cygnes »,  de l’ « Hôtel Grégoire » se sont également régalés avec tous les délices que leur ont préparés les chefs pour l’occasion. Bref, au PK 0, au Glacier, au CCI, … chacun a accueilli 2018 dans la liesse.
Mahetsaka

Share This Post

Post Comment