Peinture : Une première exposition pour Stella Andria !


Jacaranda
Banky Foiben'i Madagasikara
Stella Andria va tenir sa première exposition au Louvres Antaninarenina.

Une grande première pour Stella Andria ! Depuis hier 2 janvier, ses tableaux vont orner les cimaises de l’Hôtel du Louvres Antananinarenina. Quatre autres peintres vont partager la scène avec elle.

Entre le stylisme et l’art visuel, il n’y a qu’un pas ! En tout cas, pour Stella Andria. Plus connue dans le milieu de la mode par ses créations reflétant sa joie de vivre et son énergie débordante, la jeune femme a décidé, il y a quelques temps, de transposer son savoir en stylisme dans la peinture. « J’aime le monde de la mode, mais créer des robes ne me suffisait plus. Il me fallait exprimer ma créativité autrement ». Elle se lance donc dans la peinture. Son ami Maherisoa, un peintre connu dans le milieu, lui a inculqué les bases. Elle a ensuite fait son chemin, toute seule comme une grande. Mais si la plupart, à leur début se consacre à la peinture classique, elle, a tout de suite, eu une  idée de ce qu’elle voulait faire. Autrement dit, pas de portrait et encore moins de paysages typiques malgaches ! Ses œuvres sont plus contemporaines. « J’ai un penchant pour l’abstrait et je me base essentiellement sur l’acrylique sur toile. J’utilise en peinture, la même technique qu’en stylisme ». Elle recycle et associe donc toutes sortes de matières improbables : des grains, des tissus et même de la ferraille. « Je fais également beaucoup de collages avec ma petite touche de fantaisie ».  C’est d’ailleurs la raison pour laquelle a été choisi le thème « pétillant » pour cette première expo. Pour cette grande première cependant, Stella Andria ne va pas exposer seule. Razafimbelo Naivo Haja, Randré M’Ravaka, LeRamah et Mistery vont l’accompagner dans l’aventure. Chacun des participants va dévoiler une quinzaine de toiles aux mille et une couleurs qui orneront les cimaises du Louvres Antananinarenina jusqu’à la fin de ce mois.
Mahetsaka


Share This Post

Post Comment