Vendredi joli

Jacaranda

Jao’s Pub : De la musique tropicale avec Yvon Paul. En ce moment, les chanteurs de « mozika mafana » ou de musique tropicale se cantonnent dans des endroits restreints en privilégiant les soirées. Si son nom est moins connu dans la capitale, Yvon Paul part à la conquête des noctambules de la capitale. Aujourd’hui c’est au Jao’s Pub Ambohipo qu’il fera ses preuves. Pour ce faire, Yvon Paul emmènera les habitués des lieux dans des rythmes endiablés du tsapiky. Pour atteindre le sommet, il faut grimper les échelons.

Ce précepte, Yvon Paul l’a bien compris. Pour le chanteur, chaque scène est un défi. Si  son genre de musique verse dans le tropical, ses textes se rapprochent plus des chansons à texte. Avec l’émergence de multiples chanteurs, seuls les meilleurs et les pires du milieu font parler d’eux. Pour le cas d’Yvon Paul, il ne lui reste plus qu’à séduire les amateurs de « mozika mafana ».

Tany-a Bel’air : Une bonne année à commencer avec Nanie. Démarrer l’année en beauté, Nanie compte donner le ton aux noctambules. Ce soir, c’est au Tany-a Bel’air que la diva rencontrera ses inconditionnels. Fidèle à son image, elle reprendra ses morceaux jazzy et à la fois variété. Habituée des scènes restreintes, la chanteuse sera plus près du public, histoire de mettre l’ambiance bon enfant.

Suite à « Tena tia », son dernier concert, elle reprendra ses titres phares, mais également les nouveaux morceaux. En attendant son prochain album, elle profite au maximum de son passage à Madagascar et multiplie les scènes. Après avoir célébré en beauté ses 25 ans de carrière, Nanie démarre la 26e année de sa carrière dans la Grande île avant de retourner chez les siens.

Fill’in Antsakaviro : Mamina en acoustique. Mamina s’est dévoilé dans le concours de téléréalité « feo tokana, gitara iray ». depuis, le jeune homme se fait une carrière en solo après le succès qu’il a rencontré avec les titres d’Erick Manana. Ce soir, il partagera la scène avec Tony Toufa Loux pour une ambiance acoustique. En ce qui concerne le répertoire, il reprendra ses propres chansons à l’instar de « Kanto Gasy » sans omettre le tube d’Erick Manana qui lui ont permis de se faire un nom.

A rappeler qu’il a remporté le concours haut la main aux côtés de Koloina dans le cadre de la célébration des 40 ans de scène d’Erick Manana. Depuis, Mamina a commencé une carrière de chanteur sans trop sortir de cette zone de confort qu’est l’acoustique.

Maharindra

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.